icon-information icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-googleplus icon-linkedin icon-document icon-download icon-search icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-check-contour icon-circle-arrow-left icon-circle-arrow-right
3000 artisans qualifiés en France
36 conseillers à votre service
Respect de vos données personnelles Respect de vos données
Gratuit et sans engagement

Je définis mon projet de travaux

Un conseiller me rappelle

Des artisans qualifiés me contactent sous 48h

Je reçois jusqu'à 4 devis détaillés

Ils ont testé


Vous voulez faire aménager vos combles ? Homly You vous aide à trouver en quelques clics les meilleurs artisans pour concrétiser votre projet, près de chez vous. Pour obtenir gratuitement jusqu’à 4 devis, précisez dès à présent ce que vous souhaitez réaliser !

 

Au prix du mètre carré en milieu urbain, l’aménagement d’un grenier, de combles habitables ou de combles perdus est souvent la solution la plus économique et la plus simple pour augmenter son espace de vie. Elle permet de surcroit d’améliorer les performances thermiques et la valeur de son logement.

 

Cependant, en fonction des configurations, l’opération peut se révéler plus complexe que prévu, ou nécessiter certaines formalités.

 

Points à vérifier en amont, démarches à effectuer, aspects techniques, coût moyen d’un aménagement de combles… : voici quelques éléments clés à prendre en compte pour réussir votre projet.

 

 

Quels sont les aspects techniques à prendre en compte ?

 

La première question à vous poser est celle de savoir si vous disposez d’une hauteur sous plafond suffisante. A moins de 1,80 mètre de hauteur, la surface aménagée ne sera pas considérée comme habitable… Si votre pente de toit est inférieure à 30° et que votre comble n’a pas ou peu de hauteur en pied de pente (il s’agit de la hauteur au niveau de la jonction entre la toiture et le plancher), il vous faudra faire reprendre la charpente pour modifier l’inclinaison de votre toit ou vous lancer dans une surélévation.

 

La configuration de votre charpente impacte également l’ampleur des travaux à réaliser. Là où une charpente traditionnelle dégage un bel espace dans le milieu comble, une charpente industrielle, à moins d’avoir été dès le départ prévue pour un aménagement de combles, devra être restructurée pour dégager de l’espace habitable, et renforcée.

 

Votre plancher doit être porteur et suffisamment solide pour supporter le poids des aménagements. Si ce n’est pas le cas, il faudra reprendre la structure de votre plancher pour la renforcer (pose de poutrelles et hourdis et d'un plancher). Dans tous les cas, prévoyez-bien l’isolation acoustique de votre sol.

 

Enfin, il vous faudra également :

 

 

 

Quelles sont les démarches à effectuer pour réaliser un aménagement de combles ?

 

 

En maison individuelle, si vos combles sont déjà comptés comme surface habitable et que leur aménagement ne modifie pas l’aspect extérieur de votre bâtiment, vous n’avez pas de formalité particulière à effectuer. Si vous habiter en immeuble, il vous faudra demander l’autorisation préalable de la copropriété.

 

Si vous habitez à moins de 500 mètres d’un monument historique et que votre projet vise à créer des ouvertures dans la toiture ou modifie l’aspect des fenêtres de toit existantes, vous devrez obtenir l’accord préalable de l’Architecte des Bâtiments de France.

 

Si votre projet créée de la surface habitable, consultez le PLU de votre commune pour vérifier les conditions qui s’appliquent à votre projet, telles que la surface de plancher supplémentaire que vous êtes en droit de créer, les distances à respecter entre vos futures fenêtres et la limite de propriété des voisins, les règles particulières en termes de choix de matériau…

 

Côté formalités, vous devrez réaliser une déclaration préalable de travaux si vous créez une surface habitable inférieure à 40 m² (20 m² dans le cas des communes fonctionnant encore sous le régime du POS).

 

Dans les autres cas, vous devrez obtenir un permis de construire (de même que si, après vos travaux, la surface totale de votre habitation dépasse les 170 m² et que la surface habitable créée dépasse les 20 m²).

 

Si vous habitez à moins de 500 mètre d’un bâtiment historique et que vos travaux d’aménagement de combles créent des ouvertures dans la toiture ou modifient son aspect (changement du modèle des fenêtres de toit existantes, par exemple), vous devrez obtenir l’accord préalable de l’Architecte des Bâtiments de France avant d’effectuer vos travaux.

 

Enfin, l'intervention d'un architecte sera également obligatoire si la surface habitable totale de votre maison dépasse 150 m² après travaux.

 

A l’issue de vos travaux, n’oubliez pas d’envoyer votre déclaration d'achèvement de travaux (DAACT) aux services de l'urbanisme de votre commune, de déclarer sous 90 jours l’augmentation de votre surface habitable aux impôts, et de communiquer ce changement à votre assurance pour qu’elle mette à jour votre contrat habitation.

 

 

 

Combien coûte un aménagement de combles ?

 

Le prix d’un aménagement de combles dépend de beaucoup de paramètres : travaux à effectuer ou non sur les planchers et charpente existants, mode d’isolation, performances des matériaux choisis, type de pièces créées (chambre, salle de bain… les installations et donc le prix ne seront bien évidement pas les mêmes).

 

A titre d’exemple, le prix moyen d’un aménagement de combles simple avec isolation de la toiture par l'intérieur et ne nécessitant pas d'intervention sur la couverture se situe entre 400 et 600€ du mètre carré.

 

Pour un aménagement de combles avec surélévation de la toiture et création d'une pièce d'eau, il faudra plutôt compter entre 1200 et 1500€.

 

Un petit plus pour alléger votre facture, si votre habitation date de plus de 2 ans et si votre aménagement de combles augmente de moins de 10% votre surface habitable, vous pourrez défiscaliser une partie de vos travaux dans le cadre du CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique) et bénéficier d’une TVA à 5,5% sur les lots énergétiques (isolation et chauffage performant).

 

Enfin, si vous créez de la surface habitable, n’oubliez pas de prendre également en compte dans le calcul du coût total de votre aménagement de combles la revalorisation par les services fiscaux de votre taxe foncière et de votre taxe d’habitation.

 

Prêt à vous lancer dans l'aménagement de vos combles ? Pour trouvez le bon artisan, remplissez notre formulaire !

 

 

Ils parlent de nous