icon-information icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-googleplus icon-linkedin icon-document icon-download icon-search icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-check-contour icon-circle-arrow-left icon-circle-arrow-right
3000 artisans qualifiés en France
36 conseillers à votre service
Respect de vos données personnelles Respect de vos données
Gratuit et sans engagement

Je définis mon projet de travaux

Un conseiller me rappelle

Des artisans qualifiés me contactent sous 48h

Je reçois jusqu'à 4 devis détaillés

Ils ont testé


Vous souhaitez profiter des belles journées de soleil et votre maison ou votre appartement ne possède pas de balcon ? Votre façade manque de charme et un joli balcon la rendrait plus agréable ?

Il vous suffit d’en faire construire un ! Mais attention, votre projet doit tenir compte de certaines contraintes administratives et techniques…

 

 

Construction de balcon : obtenir un permis

 

Bien qu’un balcon ne soit pas considéré comme surface habitable, comme tout projet de construction, de démolition ou d’agrandissement, des autorisations préalables sont à demander aux services administratifs compétents.

Pour la construction de votre balcon, le service d’urbanisme et d’environnement de la mairie de votre ville sera le premier à interroger. Celui-ci vous indiquera la faisabilité de votre projet et la législation à respecter, ainsi que les autorisations à demander en fonction de la surface du futur balcon (déclaration préalable de travaux ou permis de construire, et autorisation de l’architecte des bâtiments de France dans tous les cas, si vous habitez à moins de 500 mètres d’un bâtiment historique).

 

  • Vous êtes en cours de construction de votre habitation ? L’ajout d’un balcon sera certainement plus facile, surtout s’il s’agit d’une maison individuelle. Pour ce faire, il faudra revoir la structure et les plans de votre maison afin d’en adapter les contraintes techniques.

 

  • En revanche, si vous ajoutez un balcon à un appartement existant, vous vous heurterez à davantage de complications administratives et devrez effectuer une demande préalable au syndic de copropriété et faire voter votre projet en assemblée générale de copropriétaires. Bien que l’autorisation soit de fait plus difficile à obtenir, la construction d’un balcon en copropriété n’est cependant pas impossible !

 

A noter : si la façade de votre appartement est classée, votre projet de construction de balcon ne sera pas autorisé (pour ne pas dénaturer ni fragiliser la façade protégée, par l’ajout d’une muraillère).

Dans tous les cas, ne signez pas votre devis de construction de balcon et ne lancez pas les travaux avant d’avoir obtenu toutes les autorisations nécessaires et d’avoir apuré les délais de recours au tiers.

 

 

 Les contraintes techniques de la construction d’un balcon

 

Au-delà des règles strictes et des démarches administratives à effectuer, la construction d’un balcon nécessite de tenir compte de certaines contraintes techniques pour lesquelles l’avis d’un professionnel est largement recommandé.

En effet, la construction d’un balcon ajoute un poids supplémentaire : il s’agit donc d’effectuer un calcul de charges par un bureau d’études, qui analysera la structure de votre habitation et vérifiera sa compatibilité technique :

 

  • La dalle générale doit intégrer des fers de renfort pour supporter le poids induit par la construction d’un balcon non prévu dans la construction initiale.

 

  • A plus d’un mètre du sol, votre balcon devra obligatoirement comporter une balustrade, un garde-corps pour prévenir les chutes.

 

  • Le choix des matériaux : en bois, en fer ou en béton, l’aspect esthétique n’est pas le seul enjeu. Le poids du matériau doit également influencer votre choix. Pour choisir le matériau adapté, faites-vous conseiller par un expert (constructeur, architecte ou maçon).

 

Vous cherchez un professionnel pour la construction de votre balcon ? Demandez des devis comparatifs à des artisans de confiance dûment assurés en décennale avant de vous lancer !

 

 

 

Ils parlent de nous