icon-information icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-googleplus icon-linkedin icon-document icon-download icon-search icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-check-contour icon-circle-arrow-left icon-circle-arrow-right
3000 artisans qualifiés en France
36 conseillers à votre service
Respect de vos données personnelles Respect de vos données
Gratuit et sans engagement

Je définis mon projet de travaux

Un conseiller me rappelle

Des artisans qualifiés me contactent sous 48h

Je reçois jusqu'à 4 devis détaillés

Ils ont testé


Vous souhaitez poser un garde-corps en bois, en verre, en inox, en fer forgé... Homly You vous aide à trouver en quelques clics les meilleurs artisans, près de chez vous, pour un projet qui allie esthétisme et sécurité. 

 

 

Garde-corps : ce qu’il faut savoir avant de commencer

 

Vous venez de faire construire un balcon ? Une mezzanine ? Poser un escalier ouvert ? La hauteur présente des risques conséquents de chute dans le vide. 

Au sein de votre habitation, l’utilisation d’un garde-corps (appelé aussi rambarde, garde-fou, ligne de vie ou encore balustrade) tient du bon sens. Mais pas seulement : certaines normes doivent être respectées.

 

Les jeunes enfants ayant rarement l’intuition du danger, il est indispensable de faire poser un garde-corps (autrement appelé garde-fou, rambarde ou ligne de vie) aux endroits où ils sont appelés à se rendre régulièrement.

Il en va de même pour les zones de passage exposées aux mêmes risques.

Le danger est la raison pour laquelle, aujourd’hui, la norme de sécurité rend obligatoire de poser ou faire poser un garde-corps sur toute surface située à plus d’1 mètre du sol.

En étage, la hauteur du garde-fou doit être au minimum d’1 mètre. Dans le cas de murs de 50 cm d’épaisseur, sa hauteur peut être diminuée à 80 cm. Mais pas moins !

L’écartement entre chaque poteau sera limité à 1m et l’espacement entre les barreaux (ou les câbles) à 18 cm au maximum.

Pour des barreaux horizontaux, la norme exige que les 2 barreaux inférieurs soient espacés de 45 cm pour permettre la pose d’une allège pleine (verre acrylique, plaque inox…) ayant pour but d’empêcher les tout-petits de s’en servir comme d’une échelle.

 

Les types de garde-corps

 

En intérieur comme en extérieur, la sécurisation d’un balcon, d’une mezzanine ou d’une terrasse n’utilisera pas le même type de garde-corps.

 

  • Pour un escalier : on parle de garde-corps rampant qui épouse la forme de l’escalier.

 

  • Pour un balcon, une balustrade en pierre, une terrasse ou une mezzanine : il s’agit d’un garde-corps de palier de forme horizontale.

 

  • Il existe d’autres garde-corps spécifiques pour toits-plats et terrasses de toit dédiés à un usage extérieur.

 

 

Les matières composantes : un choix esthétique

 

Dépendamment de l’endroit de la pose, votre garde-fou doit être esthétique et participer au décor de votre habitation.

 

Il vous reste à déterminer la matière qui conviendra le mieux à votre décoration et au style de votre bâtiment : fer forgé, fonte, bois, verre, inox ou encore pierre, les garde-corps se déclinent dans de nombreux matériaux.

 

Au-delà de son aspect visuel, votre rambarde doit présenter des caractéristiques de résistance au poids et aux intempéries si elle est placée en extérieur. Pour vous aider à la choisir, faites-vous conseiller par un professionnel !

 

 

Composition d’un garde-corps

 

Suivant la complexité de l’équipement à poser, le matériel et les outils adéquats sont à prévoir en amont des travaux.

 

Pour une ligne de vie d’extérieur, on utilise au minimum les éléments suivants :

 

  • Des poteaux
  • Des câbles
  • Une main courante
  • De l’adhésif de masquage
  • Des chevilles haute performance
  • Tout autre élément de composition utile au montage et à la fixation du matériel

Pour un garde-corps d’intérieur en inox par exemple, on utilise les éléments suivants :

 

  • Des poteaux
  • Un tube inox
  • Une main courante
  • Une allège
  • Des départs muraux pour le tube
  • Des départs muraux pour la main courante
  • Des caches sabot
  • Les liaisons de main courante
  • Les liaisons de tube inox
  • Supports d’allège
  • De l’adhésif de masquage
  • Des tire-fonds
  • Des chevilles
  • Des vis

 

Outils nécessaires à la pose d’un garde-corps

 

Pour garantir la pose dans les normes de sécurité requises, il est essentiel de toujours respecter les consignes d’utilisation et de sécurité du matériel à poser, suivant la notice du fabriquant.

 

Si vous avez un doute, surtout ne prenez pas de risques inutiles ! Faites appel à un professionnel qui posera votre rambarde dans les règles.

 

On ne monte pas une rambarde comme on pose un tapis ! Voici donc une liste non exhaustive des outils de montage dont vous aurez besoin :

 

  • Un mètre
  • Un crayon
  • Un niveau à bulle
  • Un cordeau à poudre
  • Un marteau
  • Une scie à métaux
  • Une boîte à onglets
  • Une clé alène
  • Des clés à cliquet
  • Une visseuse
  • Une perceuse à percussion
  • Des forets (béton pour un garde-corps d’extérieur)
  • Un fer à souder (pour les garde-corps en fer forgé, en fonte…)

 

Tous ces outils seront à adapter en fonction du matériau utilisé.

 

Par mesure de sécurité, Homly You vous recommande de faire appel à un artisan pour la pose de votre garde-corps. Demandez 4 devis en seulement quelques clics !

 

Ils parlent de nous