icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Rénovation de la salle de bains : combien ça coûte ?

Vous en avez assez du vieux carrelage qui habille votre salle de bains du sol au plafond ? Vous rêvez de remplacer votre vieille baignoire à l’émail abimé par une douche à l’italienne ? Ou encore d’améliorer le confort de la pièce en y installant de nouveaux éclairages ? Pour éviter les mauvaises surprises, découvrez le budget à prévoir pour réaliser ces différents travaux de rénovation.

Tout savoir sur le budget rénovation de salle de bains

Revêtements : vos murs et votre sol font peau neuve !

 

Pour donner un petit coup de neuf à votre salle de bains, rien de tel qu’un changement de revêtement de sol ou de murs !

 

Pour les murs, vous avez le choix entre plusieurs types de revêtements.

 

> Le carrelage : traditionnel, facile d’entretien, sa pose est tout de même un peu complexe. Comptez 90 € le m² en entrée de gamme, main d’œuvre incluse. Bon à savoir : les carrelages les plus prestigieux peuvent coûter jusqu’à 150 € du m².

 

Rénovation de salle de bains : le carrelage mural

 

 

> La mosaïque : naturellement résistant à l’eau, ce matériau esthétique n’est pas des plus simples à poser. De plus, les multiples joints qui la caractérisent supposent un entretien méticuleux afin de conserver sa fraîcheur sur la durée. Mais elle apporte ce petit côté méditerranéen qui donne l’impression d’être en vacances à chaque douche ! Le prix du carreau (entre 30 x 30 cm et 32,7 x 32,7 cm) varie entre 5 et 50 € l’unité, hors pose.

 

 

> Les carreaux de ciment : ils apportent une réelle touche d’authenticité grâce aux motifs géométriques, petit clin d’œil au mouvement « Art déco ». Faciles à entretenir, ils disposent d’une bonne durée de vie ! À partir de 90 € le m², pose incluse. 

 

Rénovation de salle de bains : les carreaux de ciment aux murs

 

 

> Le lambris : en bois, PVC ou revêtus, cette planche est résistante, très facile à poser (à la verticale ou à l’horizontale) et à entretenir. Il est toutefois à privilégier sur les murs non exposés aux projections d’eau. Pour les fournitures, comptez entre 50 et 75 € le m², avec la main d’œuvre. Bon à savoir : ce matériau peut être utilisé pour les habillages de baignoire ou de douche, comme c’est l’usage dans les pays scandinaves (bois imputrescible de classe IV obligatoire dans ce cas !).

 

Rénovation de salle de bains : le lambris mural peinture blanche

 

 

> La peinture : son principal avantage réside dans sa facilité d’entretien. Privilégiez la finition brillante ou satinée pour une peinture qui ne lustre pas à chaque fois que vous essuyez la condensation !  Et pour qu’elle dure, ne lésinez pas sur la qualité. Comptez 30 € le litre « spécial douche », auquel vous ajouterez entre 10 et 12 € /m² de main d’œuvre (hors préparation spéciale de votre support, qui doit être impeccable).  

 

> Le papier peint (lessivable) : il fait son grand retour, à motifs, uni ou en imitation. Prévoyez de 6 à 35 € pour un rouleau de papier peint lessivable et brossable (dimension standard : 0,53 x 10 m), auquel vous ajoutez entre 25 et 50 € pour un forfait complet (dépose de l’ancien papier peint, nettoyage, décapage ou traitement du mur, puis la pose du nouveau). Astuce : optez pour du papier peint recouvert de PVC (imperméable) et évitez de le poser trop près des zones d’eau (douche, baignoire, vasque…). 

 

Rénovation de salle de bains : papier peint lessivable à motifs

 

 

Du côté du sol, outre le carrelage, la mosaïque, les carreaux de terre cuite et de ciment et la peinture également compatibles, voici les options supplémentaires qui s’offrent à vous.

 

> Le stratifié : en base bois et résine ou PVC, compatible pièces humides, il se pose facilement grâce à ses clips. À partir de 60 € le m² pour des produits de bonne qualité, main d’œuvre comprise.

 

> Le vinyle : durable et facile d’entretien (car lessivable), il présente de nombreux atouts. En comptant la pose, les tarifs oscillent entre 35 à 60 € du m² en rouleaux, démarrent à 45 € en adhésif, et à 50 € le m² avec fixation en clips pour une plus grande durabilité. Bon à savoir : très technique à poser (avec réalisation des remontées en plinthe et soudure des raccords), il faudra faire appel à un pro spécialiste du sol pour ce revêtement. C’est la mission du solier !

 

Rénovation de salle de bains : le sol vinyle

 

 

> Le composite : il réunit les avantages du stratifié et du vinyle. Prévoyez entre 55 et 65 € le m², pose incluse.

 

> Le béton ciré ou mat : robuste, c’est un matériau très tendance qui offre un rendu élégant ! Il se patine au fil du temps (attention à bien l’entretenir avec des produits doux, non détergents) et requiert l’intervention d’un spécialiste pour la pose. Les prix, très variables selon le type de pose et le chantier, démarrent à 80 € le m².

 

> Les carreaux de terre cuite : matériau artisanal et intemporel, la terre cuite offre une excellente longévité et s’entretient facilement. Pour votre budget, comptez 70 € le m² pour les premiers prix, main d’œuvre comprise.

 

Rénovation de salle de bains : les carreaux de terre cuite au sol

 

 

> La pierre naturelle : il s’agit de l’un des plus anciens revêtements de sol, qui apporte un vrai charme. Résistant, facile à nettoyer, il demande le savoir-faire d’un pro au moment de la pose. Comptez entre 70 et 240 € le m² de pierre naturelle avec la pose. Le petit plus : selon votre région, vous pourrez choisir des pierres locales et prendre ainsi soin de votre karma carbone !

> À découvrir : le marbre et le terrazzo, deux nouveaux matériaux pour votre salle de bains

 

> Le bois : choisissez une essence appropriée aux milieux humides, pour une plus longue durée de vie. Pensez au bambou par exemple : avec la pose le prix varie entre 80 et 190 € le m². Le petit plus : il existe des essences locales gérées durablement telles que le Douglas et le Red Cedar. Pensez-y ! Par contre, le parquet demande de l’entretien, puisqu’il faudra l’huiler régulièrement ou le vitrifier. Et pour la pose en salle de bains, la technique collée s’imposera, agrémentée de joints de type « pont de bateau ».

 

Rénovation de salle de bains : du bois massif pour le sol

 

Bon à savoir - Quel que soit le revêtement, une ventilation efficace est clé pour assurer sa bonne tenue dans le temps et éviter les moisissures.

 

Un bon pro discutera avec vous de votre projet de travaux dans un premier temps, et achètera les matériaux après acceptation du devis. Avant de vous lancer, comparez donc plusieurs devis.

 

Enfin, qui dit « pose » dit « dépose » ! Dans le cadre d’une rénovation de salle de bains, vous devrez par exemple peut-être faire retirer le vieux carrelage de votre sol pour laisser la place à votre nouveau sol ! Prévoyez un coût supplémentaire de 20 à 40 € le m², sans ragréage. Ajoutez 30 à 40 € pour le ragréage, selon l’épaisseur et le fibrage requis.

 

Si votre budget est serré, et que la faïence est en bon état, vous pouvez tout simplement la repeindre, que ce soit au mur ou au sol. Pour cela, vous pouvez utiliser une résine spéciale ou une peinture effet béton lissé. Vous créerez ainsi une autre ambiance, à moindre frais.

 

> Et pour y voir plus clair sur les types de peinture et leur utilisation, c’est par ici

 

 

Lavabo, douche, baignoire, w.c. : le coût des grandes eaux !

 

Eléments centraux de la salle de bains, le lavabo, la douche et/ou la baignoire ainsi que les w.c. font l’objet de budgets à part entière. Le coût de votre rénovation dépendra largement du type d’équipement choisi !

 

> Pour l’installation d’une double vasque avec meuble de rangement et raccordement, misez sur un budget compris entre 500 et 1 500 €.

 

> Si vous hésitez encore entre lavabo et vasque, il est temps de vous décider

 

> Si vous choisissez d’installer une nouvelle baignoire à la place de l’ancienne, comptez entre 500 et 1 300 € en moyenne, ce montant comprenant la fourniture et la pose.

 

> Pour la pose d’une douche classique, avec receveur plat et mitigeur thermostatique, prévoyez un budget à partir de 800 €.

 

> Entre douche et baignoire, votre cœur balance : à vous de trancher

 

Si vous optez pour une douche à l’italienne, misez sur un budget total de 2 500 à 4 000 € environ (pose du receveur, création de la douche, revêtement en faïence). Ce budget pourra varier en fonction des travaux spécifiques à prévoir. Par exemple, si vous devez refaire toute la plomberie, s’il est nécessaire de créer une chape hydrofuge, de surélever ou au contraire creuser le sol de la salle de bains pour mettre la douche au même niveau que le reste de la pièce - principe même de la douche à l’italienne – votre budget sera forcément plus élevé. Autre point de vigilance : la faisabilité technique des travaux, en fonction de la pente et du fil d’eau qui doivent être suffisants pour le raccordement au collecteur d’eaux usées. Certaines  exigences peuvent aussi alourdir le prix de la rénovation, par exemple si vous craquez pour une paroi de douche chauffante (1 000 € environ) ou un revêtement en panneaux de verre laqué (plus de 170 € le m²).

 

Rénovation de salle de bains : douche à l’italienne sur fond noir

 

> Pour tout savoir sur les différents coûts à prévoir pour installer une douche à l’italienne

 

>  Côté w.c., sachez que le coût de l’équipement (pose incluse) démarre à 200 € pour un modèle simple. Comptez 600 € minimum pour un modèle avec broyeur intégré et 750 € pour un pack w.c. suspendu, une option mêlant design et gain de place.

Bon à savoir - N’oubliez pas de prendre en compte le coût de la dépose des anciens éléments de votre salle de bains (bidet, baignoire, lavabo…). Comptez en moyenne entre 70 et 200 € par équipement, dépose, obturation des canalisations et évacuation comprises, cette fourchette dépendant encore une fois du matériau d’origine et des modalités d’évacuation. Par exemple, vous séparer de votre baignoire en fonte sagement sise au 6ème étage sans ascenseur sera forcément plus coûteux !

 > Vous avez décidé de rénover votre salle de bains, c’est une excellente idée ! Mais avez-vous pensé à la rendre accessible à tous ?

 

 

Radiateur et lumières : chaud devant, les coûts additionnels

 

En fonction de la configuration de votre salle de bains et de son agencement, mais aussi de vos attentes, il sera peut-être nécessaire de réaliser certains travaux supplémentaires.

 

> Pour améliorer le confort de la pièce, vous pouvez optez pour un radiateur électrique et/ou des accessoires chauffants, type sèche-serviette. Concernant l’installation de tels appareils, couvrant fourniture et pose, les prix moyens sont les suivants :

 

  • entre 350 et 450 € pour radiateur électrique, 550 € à 700 € pour un radiateur hydraulique ;

 

  • entre 210 et 850 € pour un sèche serviette à eau chaude ou électrique (inertie fluide ou rayonnement).

 

  • Jusqu’à 1050 € pour un modèle électrique à rayonnement.

 

> Concernant les possibles travaux de plomberie ou de chauffage pour l’ajout d’un radiateur à eau, tout cela va nécessiter l’ajout de canalisations et la réalisation d’un piquage sur le réseau existant : la facture peut atteindre 300 à 500 € (fourniture et pose).

 

> Il sera peut-être également nécessaire de réaliser quelques travaux d’électricité. Pour créer un nouveau point lumineux, votre pro facturera entre 70 et 120 €. Quant à l’ajout d’une nouvelle prise, comptez entre 80 et 200 €.

 

 

Au total, si vous souhaitez rénover entièrement votre salle de bains, les budgets à prévoir sont bien entendu variables, selon l’ampleur des travaux, la surface de votre salle de bains et la gamme d’équipements sur laquelle vous jetterez votre dévolu. Pour vous donner un ordre d’idée, pour une surface entre 5 et 8 m² – main d’œuvre incluse – comptez :

 

  • entre 4 000 et 6 000 € pour une rénovation standard : comprenant le remplacement d’une douche et d’un lavabo, la pose de carrelage au sol et au mur, et la peinture ;

 

  • entre 6 000 et 9 000 € pour une rénovation intermédiaire : incluant le remplacement d’une baignoire, des w.c., la pose d’une double vasque, ainsi que du carrelage au sol et au mur, et la peinture ;

 

  • de 14 000 à 17 000 € pour une rénovation complète : qui regroupe la pose d’une douche à l’italienne haut de gamme avec toutes ses options dont la paroi vitrée chauffante, la pose d’une double vasque et de w.c. suspendus, d’un chauffe serviette électrique à rayonnement, et de bois pour le sol. Tout cela avec des matériaux de haute qualité… voyez les choses en grand !

 

> Maintenant que vous avez fixé votre budget, voici les 9 règles à respecter pour rénover votre salle de bains dans les meilleures conditions

 

 

Une fois que vous aurez fait la liste de tous vos travaux pour rénover votre salle de bains, faites appel à un spécialiste pour les concrétiser ! Avant de vous lancer tête baissée, demandez plusieurs devis à des pros de votre région.  

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est le premier site français à proposer une mise en relation de qualité avec les meilleurs professionnels du bâtiment. Nous mettons pour vous à portée de clic une grande variété d’experts indépendants et spécialistes dans leur domaine.

Et nous vous aidons à sélectionner le profil d’artisan qui correspond le mieux à vos besoins !