icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Do you speak installateur sanitaire?

Vous faites face à une fuite d’eau ou voulez rénover les arrivées et évacuations d’eau de votre logement ? Avant de faire appel à un installateur sanitaire, faisons ensemble le point sur ses missions, son vocabulaire professionnel et ses tarifs.

Comprendre la mission d’un installateur sanitaire

Dans quels cas faire appel à un installateur sanitaire ?

 

L’installateur sanitaire joue le rôle moderne du plombier, auquel on ajoute un savoir-faire spécialisé. En effet, les canalisations furent longtemps constituées de plomb, métal aujourd’hui interdit pour éviter le saturnisme. Et comme le plomb a été remplacé par le cuivre, l’acier galvanisé, le PVC ou le PER, il était grand temps d’employer une appellation fidèle à la réalité !

 

D’autant que l’installateur sanitaire est également, comme son nom l’indique, un spécialiste de la pose d’équipements sanitaires, de la douche aux WC en passant par la baignoire et des vasques ou éviers.

 

L’installateur sanitaire raccorde au réseau l’eau des habitations, des industries ou des entreprises de tailles variables. Autres missions : la remise en état en cas d’usure ou de vétusté, comme la réparation de robinets, la résolution des fuites, le remplacement de canalisations ou d’appareils reliés à des arrivées d’eau…

Bon à savoir : De nombreux installateurs sanitaires sont par ailleurs chauffagistes, ce qui élargit leur champ d’intervention.

 Une mission de l’installateur sanitaire : réparer une fuite d’eau

 

 

Quel est le mode opératoire de l’installateur sanitaire ?

 

Si tout le monde a déjà eu à faire un jour à un installateur sanitaire pour résoudre une fuite d’eau, les missions de ce spécialiste vont bien au-delà de cette simple opération de dépannage.

 

Dans le cas d’un bâtiment neuf, il sait analyser les documents fournis par l'architecte et intervient en fonction du planning d’avancement du projet, pour installer  la tuyauterie dans les réservations (c’est-à-dire les espaces réservés pour le passage des réseaux) prévues à cet effet.

 

En rénovation ou lors d’interventions d’urgence, les plans sont souvent absents et la pose des réseaux se fait au fil des tuyaux... Si vous faites rénover votre salle de bains, par exemple, veillez à ce que votre installateur sanitaire anticipe bien les réservations nécessaires pour

que le résultat soit le plus esthétique possible.

 

Ensuite, l’installateur sanitaire liste les matériaux à utiliser et dessine la future implantation des tuyaux.

 

À partir du moment où l’implantation a été pensée et les matériaux réunis, il passe à la réalisation :

 

  • 1. Diagnostic du dysfonctionnement ou du besoin de rénovation ou d’installation
  • 2. Échanges avec le client en vue de l’élaboration d’un devis
  • 3. Signature du devis et versement éventuels d’arrhes. À ce sujet, découvrez nos conseils pour bien analyser les devis et comprendre l’échéancier de paiement.
  • 4. Prise en compte des différentes implantations du bâtiment : raccordements, tuyauterie, trappes, évacuations, ventilations…
  • 5. Mise au point des tuyaux : mesure, coupe, filetage, cintrage…
  • 6. Assemblage, brasage et soudure des tuyaux si ces derniers sont en cuivre
  • 7. Raccordement des éléments avec les alimentations et les équipements électroménagers, les éviers, les toilettes…
  • 8. Entretien et réparation des installations sanitaires existantes
  • 9. Vérification et suivi des variables comme la pression des arrivées d’eau
  • 10. Rédaction d’un rapport précis sur les tâches réalisées
  • 11. Réception du paiement, suivi administratif et comptable

 Poser une chasse d’eau : l’installateur sanitaire s’en charge !

 

 

Quels sont les honoraires d’un installateur sanitaire ?

 

Pour répondre à cette question, il faut se baser sur les interventions hors fournitures, le coût de ces matériels dépendant fortement des marques, des modèles, du matériau employé, ou encore de l’esthétisme du produit. Par exemple, le prix d’un mitigeur peut varier du simple au triple selon sa technicité, la réputation de la marque et… la région d’intervention de votre artisan.

 

Voici quelques fourchettes de prix correspondant à des opérations courantes :

 

> Installer un robinet neuf :
Fourniture : 90 € HT
Pose : 35 € HT

 

> Remplacer un chauffe-eau de taille standard (150 L)
Fourniture : 400 € HT
Pose : 250 € HT

 

> Remplacer un WC.
Fourniture : 90 € HT
Pose : 70 € HT

 

> Réparer une fuite d’eau
Intervention : de 30 à 50 € HT la première heure de main-d'œuvre
Remplacement de joints : de 60 à 100 € HT selon leur nature et la robinetterie
Fourniture et pose sur une canalisation apparente : 150 à 200 € HT

 

Bon à savoir : Les tarifs pratiqués en région parisienne sont plus élevés de 30 à 50 %. Les interventions ayant lieu un dimanche ou un jour férié sont évidemment majorées, en général d’environ 20 % à 50 %. Et la nuit, cette surcote est souvent comprise entre 50 et 100 %. Enfin, l’émission d’un devis est obligatoire (sauf urgence) à partir du moment où la facture dépasse les 150 € ou simplement si vous en faites la demande à votre installateur sanitaire. La facture est, quant à elle, obligatoire à partir du moment où le service rendu dépasse les 15,24 € TTC.

 

 

Le lexique de l’installateur sanitaire

 

Comme le métier d’installateur sanitaire implique des tâches aussi techniques que nombreuses, voici un petit lexique correspondant aux interventions les plus courantes. Ainsi, vous comprendrez plus facilement les différentes missions de votre artisan.

 

Sanibroyeur : WC broyeur doté d’un moteur (attention au bruit !), installé en particulier dans les logements où la pose de toilettes classiques est rendue impossible par la configuration des lieux. Sa pose, qui nécessite une alimentation électrique, est très réglementée en logements neufs et soumise à l’autorisation de la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales). Il faudra donc vous assurer que l’installation est autorisée selon l’ancienneté de votre logement et prendre certaines précautions pour son usage au quotidien.  

 

Colonne : un caisson où passent les canalisations. Parmi ces colonnes, on retrouve les fameuses colonnes d’eaux (pour l’alimentation et l’évacuation), mais aussi les colonnes sèches d’incendie (une canalisation de gros diamètre, vide, réservée aux raccords des pompiers en cas d’incendie), les colonnes de gaz…

 

Vanne : aussi appelé robinet-vanne, ce système permet de contrôler le débit d’un fluide. Cette vanne permet de couper l’eau,  notamment en cas de fuite ou d’intervention.

 

Nourrice : dispositif tubulaire à plusieurs connexions qui fait le lien entre l’arrivée d’eau principale et les différentes entités à alimenter.

 

Polyéthylène réticulé : plus souvent appelé PE ou « plymouth ». C’est le matériau le plus courant pour l’alimentation en eau froide car résistant et facile à poser. Par contre, il ne supporte pas la chaleur…Le circuit d’’alimentation peut également être en cuivre, matériau plus cher mais très fiable, ou multicouche. Les évacuations elles, sont souvent en PVCmais peuvent aussi être en ciment ou en plomb dans l’ancien.

 

> En savoir plus sur les canalisations.

 

Flexible : tube utilisé pour les raccordements terminaux des appareils (robinets, douche…). C’est en général un tube souple synthétique, entouré d’une tresse inox et équipé de raccords sertis.

 

Raccord : relie deux tuyaux tout en assurant l’étanchéité du dispositif.

 

Fosse septique : cette fosse prétraite les eaux usées par décantation et fermentation, grâce aux bactéries contenues dans les effluents.

 

> On vous dit tout sur les fosses septiques. 

 

Le mitigeur thermostatique : pour ajuster la température de l’eau

 

Mitigeur thermostatique : sur les installations d’eau sanitaire, cet équipement mélange les débits d’eau froide et d’eau chaude en fonction de la température souhaitée. On vous donne plus de précisions sur le mitigeur et les autres modèles de robinets ici.

 

Siphon : pièce en forme de U permettant de bloquer les mauvaises odeurs remontant du réseau d’eaux usées.

 

Tout-à-l’égout : ce système évacue les eaux-vannes (industrielles, ménagères, pluviales) dans les égouts via une canalisation unique.

Bon à savoir : Les réseaux sont le plus souvent séparatifs, c’est-à-dire dotés d’une canalisation pour les eaux usées du logement et d’une autre pour les eaux pluviales. Il est interdit de les croiser, autrement dit de rejeter des eaux pluviales dans les eaux usées ou à l’inverse de connecter des eaux ménagères sur une canalisation pluviale. Les eaux vannes, issues des toilettes, sont différentes des eaux dites ménagères ou eaux grises (douches, cuisine).

 

Comme vous le voyez, le métier d’installateur sanitaire comporte de nombreuses missions indispensables pour que votre projet ne prenne pas l’eau !. Vous avez désormais toutes les clés en main pour faire appel à lui et échanger avec lui en toute sérénité.

 

Puisque faire appel à cet artisan reste le meilleur moyen de profiter d’une installation fiable et bien conçue, on vous aide à trouver un professionnel qualifié près de chez vous :

 

 

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est une marque de service du groupe Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat.

Notre ambition : vous permettre de concrétiser votre envie d’un logement plus conforme à vos besoins et à vos inspirations… en toute simplicité !

Mise en relation avec des professionnels qualifiés, accompagnement personnalisé tout au long de votre projet, services sur mesure : nous vous proposons toute une gamme de solutions pensées pour répondre à vos besoins.