icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Chantier de rénovation : les clés pour suivre au plus près toutes les étapes

Les plans ont été tracés, le cahier des charges et le planning finalisés, les artisans réservés… On y est ! Votre chantier de rénovation débute. Comme tout projet d’aménagement, il mérite un suivi particulier pour éviter toute déconvenue… et vous projeter dès à présent dans votre nouveau chez vous ! Alors, par quoi commence-t-on ?

Etapes clés d’un chantier de rénovation

Pour mettre toutes les chances de votre côté : misez sur un chantier soigneusement préparé !

 

On n’insistera jamais assez sur l’importance de préparer et d’entériner le maximum d’éléments en amont. L’objectif ? Mettre en place un chantier fluide tout en minimisant les risques d’imprévus. Le cahier des charges qui détaille vos attentes, le planning de coordination des différents artisans, l’ordre chronologique des travaux et les obligations légales à ne pas oublier ont ainsi tout intérêt à être validés en amont.

 

> Retrouvez toutes les étapes amont indispensables

 

Le must si votre budget vous le permet : travailler avec un maître d’œuvre (architecte ou non) qui prend en charge de A à Z le travail de suivi et de coordination du chantier. Celui-ci veille également à ce que les travaux soient effectués dans l’ordre prévu et selon les délais impartis.

 

 

Identifiez et protégez les parties de l’existant que vous souhaitez conserver

 

Lors d’une rénovation, une partie de l’existant est généralement conservée. Pensez à bien indiquer les éléments à sauvegarder et à protéger : pierre de taille, poutres apparentes, plancher ancien… Plus globalement, il est fortement conseillé de protéger les pièces, murs, sols et autres éléments non concernés par les travaux de rénovation, à l’aide de bâches ou de rideaux en plastique, papier à bulles, couvertures ou carton.

Si vous occupez une partie de votre maison pendant la rénovation, installez une fausse paroi isolée et prévoyez une porte d’accès sécurisée pour bien démarquer les espaces et éviter les tentations risquées pour des enfants en bas âge…

Si le chantier a lieu au sein d’un immeuble, il est judicieux de réaliser un état des lieux des parties communes et/ou touchées par les travaux, afin de rassurer vos voisins et votre copropriété, et de vous prémunir contre tout litige éventuel.

 

 

Une étape préalable aux travaux proprement dits : le nettoyage et la démolition

 

On ne travaille pas sur une surface en ruine, remplie de gravats, d’affaires appartenant à l’ancien propriétaire ou encore recouverte de revêtements usés à remplacer. Le déblayage et le nettoyage sont des prérequis indispensables à la réalisation de travaux dans de bonnes conditions. La démolition, des cloisons en particulier, se fait aussi en amont pour préparer le terrain. C’est également à ce moment-là qu’intervient le cas échéant l’entreprise de désamiantage.

 

Chantier de rénovation : étapes à suivre

 

Et ensuite ? L’ampleur des travaux peut varier… mais l’ordre suivant s’applique dans tous les cas :

 

  • remise en état ou remplacement du gros œuvre et assainissement des murs en cas d’humidité,
  • création des emplacements et accès (passages de gaines, évacuations…)

  • pose de la chape sur sol,
  • isolation thermique et phonique,
  • remise aux normes éventuelles de l’électricité et de la plomberie ou pose des nouvelles installations,
  • encastrement des équipements électriques et plomberie,
  • travaux de menuiseries, peinture…,
  • pose des revêtements de sol.

 

 

 

Pour un suivi optimal de votre chantier, soyez le plus présent possible

 

Lorsque l’on se lance dans des travaux, s’assurer d’une relation de qualité avec les différents intervenants est gage d’efficacité. Si vous avez fait appel à un architecte ou à un maître d’œuvre, adressez-vous directement à lui. Dans le cas contraire, c’est à vous de faire respecter votre cahier des charges auprès des artisans. Dans tous les cas, plus vous suivez le chantier de près, plus vous vous évitez d’éventuelles déconvenues.

 

  • Surveillez le bon déroulé chronologique du chantier (du gros œuvre en premier, vers l’aménagement intérieur et les finitions en dernier), ainsi que le respect des normes obligatoires.

 

  • Vérifiez que les matériaux utilisés sont bien conformes à vos attentes en consultant par exemple les étiquettes conservées par l’artisan.

 

  • Essayez de passer régulièrement sur le chantier, idéalement matin (pour faire le point sur ce qui est en cours) et soir (pour constater les nouvelles avancées). Si ce n’est pas possible tous les jours, une visite tous les 2-3 jours reste essentielle.

 

  • Organisez des réunions de chantier régulières (une fois par semaine). Après chacune de ces visites, produisez un rapport de chantier, même court. Celui-ci établit un compte-rendu des avancées et remarques faites aux pros. Partagez le ensuite avec l’ensemble des personnes intervenant sur le chantier. 

 

  • Ayez le réflexe photo : elles servent de traces en cas de litige et d’indications dans le cas de futurs travaux. A ne pas oublier : photographiez également les éléments qui seront ensuite cachés (isolant ou gaines électriques par exemple).

 

 

L’étape finale: la réception des travaux

 

Cette étape n’est pas à prendre à la légère ! En effet, la réception des travaux est un acte juridique sanctionné par le « procès-verbal de réception », établi en présence de toutes les parties prenantes. Une fois celui-ci signé, vous êtes responsable de l’ouvrage réalisé.

 

Le procès-verbal de réception :

 

  • atteste de la bonne exécution des travaux et des malfaçons éventuelles,
  • signifie le transfert de la propriété de l’ouvrage de l’entreprise vers le client,
  • enclenche les garanties décennales et de parfait achèvement.

 

C’est à ce moment également que les professionnels intervenus vous remettent votre facture de solde.

 

Lors de la réception des travaux, vous pouvez émettre des réserves. Dans ce cas, une nouvelle date de livraison de chantier est prise le temps de les régler, et le solde à verser sur le montant des travaux est bloqué.

Sur un gros chantier, tous les lots ne sont pas réceptionnés en même temps. Si possible, faites une pré-réception à la réunion de chantier précédente pour les lots complexes.

N’oubliez pas enfin de demander aux professionnels concernés, tels que le chauffagiste, les diverses notices, guides d’entretien et éventuellement une petite formation à l’utilisation de vos nouveaux équipements. 

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est le premier site français à proposer une mise en relation de qualité avec les meilleurs professionnels du bâtiment. Nous mettons pour vous à portée de clic une grande variété d’experts indépendants et spécialistes dans leur domaine.

Et nous vous aidons à sélectionner le profil d’artisan qui correspond le mieux à vos besoins !