icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Le Diagnostic de Performance Énergétique, kesako ?

En passant devant les agences immobilières, vous avez sans doute remarqué ces petites étiquettes qui caractérisent les performances énergétiques des logements présentés… Ces données sont issues d’un DPE, pour Diagnostic de Performance Energétique.  A quoi sert-il, quand est-il obligatoire de le réaliser, que doit-il contenir, par qui passer pour l’obtenir, combien ça coûte… On vous dit tout sur le DPE !

Tout savoir sur le DPE

Le DPE, qu’est-ce que c’est exactement ?

 

Le DPE ou Diagnostic de Performance Energétique est un moyen d’évaluer la performance énergétique d’un logement. Il permet d’estimer la consommation annuelle de chauffage, d’eau chaude sanitaire et de climatisation ainsi que les rejets de gaz à effet de serre.

 

 

Vous souhaitez vendre ou mettre en location votre logement : DPE obligatoire !

 

Vous êtes vendeur ou bailleur ? Dans le cadre de l’obligation légale d’information du futur acquéreur ou locataire, vous devez obligatoirement faire réaliser un DPE par un professionnel certifié. Ainsi, lors de la rédaction de votre annonce immobilière, vous devrez faire apparaitre l’étiquette de performance de votre logement. Cette obligation concerne tous les logements d’habitation : maisons et appartements, résidences principales et secondaires, exceptés ceux qui seront occupés moins de 4 mois par an.

 

Ce DPE permettra également au futur propriétaire ou locataire d’obtenir des conseils et recommandations pour qu’il puisse au mieux maitriser sa consommation d’énergie.

 

 

Le DPE, comment ça se présente ?

 

Le DPE est très simple à lire. Celui-ci possède deux étiquettes :

 

  • Une étiquette énergie : pour connaitre votre consommation d’énergie primaire
  • Une étiquette climat : pour connaitre vos émissions de gaz à effet de serre

 

Ces deux étiquettes sont échelonnées de A à G, l’étiquette A récompensant les logements les plus sobres  et l’étiquette E sanctionnant les plus énergivores (pour ne pas dire les passoires thermiques…).

Cette notation prend en compte votre lieu d’habitation et donc le climat de votre région.

 

Vous devez également trouver sur ce document :

 

  • Une description de votre logement : ses équipements (chauffage, ventilation, eau chaude sanitaire, etc.) avec pour chacun, leurs conditions d’utilisation
  • La quantité d’énergie consommée par votre habitation et par équipement
  • Des conseils pour vous aider à consommer moins (recommandation de travaux à envisager, astuces quotidiennes pour optimiser sa consommation d’énergie).
A noter : le document DPE est valable 10 ans.

 

 

Vous souhaitez réaliser un DPE : à qui vous adresser ?

 

Pour la réalisation de votre DPE, faites appel à un professionnel certifié (sur Homly You par exemple…) qui répond parfaitement à des critères de compétences et qui a souscrit à une assurance professionnelle en rapport avec la pratique du DPE. Celui-ci doit avoir obtenu une certification délivrée par un organisme de certification accrédité par le COFRAC (comité français d’accréditation).

 

 

Un DPE, combien ça coûte ?

 

Il n’existe pas de tarifs réglementés pour la réalisation d’un DPE, il est donc judicieux de faire appel à plusieurs professionnels pour avoir une estimation.

On peut quand même donner une fourchette de prix moyenne qui se situe entre 150 et 250 euros. Attention cependant aux prix trop bas qui risquent de conduire à une étude bâclée, voire inutilisable.

Dans le cas d’une vente, le DPE est payé par le vendeur, par le maître d’ouvrage pour une construction et par le propriétaire bailleur dans le cas d’une location.

 

 

Côté administratif, comment ça se passe ?

 

Dans le cas de la vente ou de la location d’un logement, le DPE  doit s’intégrer dans le dossier de diagnostics techniques qui regroupe l’ensemble des constats annexés à l’avant contrat de vente ou au contrat de location.

 

Pour la vente d’un logement, le dossier de diagnostics techniques comporte le DPE mais aussi les constats liés à l’amiante, plomb, termites, aux risques naturels ou encore aux installations intérieures de gaz et électricité.

 

Pour la location d’un logement, le dossier de diagnostics techniques se composera quant à lui du DPE ainsi que de l’état relatif aux risques naturels et technologiques et du constat de risques d’exposition au plomb.

 

 

Projet de rénovation de votre logement ? Et si vous alliez plus loin que le DPE...

 

Le DPE peut être un moyen pour vous de réduire des factures d’énergies trop salées : il vous fournira conseils et astuces pour économiser de l’énergie au quotidien et vous suggèrera les travaux les plus efficaces pour un logement plus confortable et économe.

 

Dans le cas d’un projet de rénovation lourde, il est cependant plus intéressant de réaliser une étude plus poussée de votre logement.

 

Après une phase d’évaluation rapide que votre professionnel pourra effectuer avec un outil de simulation (tel que Cap Renov+, logiciel développé par PIA Production expert en efficacité énergétique et en partenariat avec POINT.P et CEDEO)  pour définir le ou les scénarios de travaux à privilégier, une étude thermique des variantes de travaux retenues vous permettra de vraiment optimiser votre budget via une analyse bien plus fine et bien plus complète qu’un DPE (qui reste une analyse assez superficielle du bâtiment) et d’obtenir un meilleur confort.

Effectué en phase d’avant-projet détaillé, elle permet de mettre en perspective de façon bien plus fine que le DPE les travaux à effectuer et les gains énergétiques à attendre, des éléments essentiels pour monter les dossiers d’aides et de financement notamment.

 

En termes de prix, il faut compter entre 800 € et 1 200 € en fonction de la complexité du projet.

 

Un audit énergétique ira encore plus loin dans les recommandations, en prenant en compte plus de caractéristiques de votre logement : équipement, éclairage, système de ventilation, etc.

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est le premier site français à proposer une mise en relation de qualité avec les meilleurs professionnels du bâtiment. Nous mettons pour vous à portée de clic une grande variété d’experts indépendants et spécialistes dans leur domaine.

Et nous vous aidons à sélectionner le profil d’artisan qui correspond le mieux à vos besoins !