icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

En finir avec les nuisances sonores : les solutions !

Circulation, voisins, électroménager… 86 % des Français estiment être gênés par le bruit à leur domicile (1). Vous en faites partie et les nuisances sonores, vous en avez assez ? Inversement, vous avez envie de pouvoir profiter de votre home cinéma sans déranger ? De nombreuses solutions existent pour ne pas avoir l’impression d’habiter chez les voisins ou dans la rue, et vivre sans le stress du bruit émis. Objectif : retour au calme et sérénité ! 

Objectif réduction des bruits

Bruits : d’où proviennent-ils ?

 

Des nuisances sonores de sources variées

 

Quand on parle de nuisances sonores, plusieurs nuisibles viennent immédiatement en tête : du trafic ininterrompu sous les fenêtres aux travaux chez le voisin qui s’éternisent en passant par les incessantes sirènes d’ambulance, nombreuses sont les sources d’inconfort acoustique qui viennent perturber la tranquillité des français au quotidien.

 

Seulement voilà, les nuisances sonores ne se limitent pas uniquement aux bruits extérieurs : elles sont la plupart du temps liées aux vibrations qui se propagent à vitesse grand V dans les matériaux, au grand malheur des personnes vivant en appartement… ! Que vous ayez un voisin mélomane à ses heures perdues ou une voisine du dessus qui s’entraîne à défiler pour la Fashion Week, vous faites certainement parti des 38% de français pour qui la première gêne extérieure est liée aux bruits de voisinage.

 

D’où l’importance de chouchouter l’isolation phonique de votre logement ! Et, si vous habitez en immeuble, d’avoir une bonne isolation acoustique tant vis-à-vis de l’extérieur qu’entre les logements.

 

 

Pour faire barrage aux bruits venant de l’extérieur

 

Réduction des bruits de la rue

 

Pour que vos futurs petit-déjeuners se déroulent dans une ambiance paisible, plusieurs solutions s’offrent à vous.

 

La première consiste à remplacer vos fenêtres en privilégiant une installation double ou triple vitrage, qui vous permettra de gagner en calme. Vous obtiendrez un meilleur résultat avec un vitrage à isolation renforcée (qui assure aussi une bonne isolation thermique) ou un vitrage phonique (dissymétrique ou composé de verre feuilleté). Attention à bien choisir 2 vitrages d’une épaisseur différente.  

 

Si vous devez faire installer des grilles d’aération, optez pour des grilles spéciales acoustiques.

> A la clé : un gain de 30 à 40 décibels

 

Une autre solution consiste à isoler les coffres de vos volets en posant des joints en silicone entre la plaque de fermeture et le plafond. Vous pouvez également placer des isolants à l’intérieur du coffre.

 

Enfin, si vous ne souhaitez pas les changer, vous pouvez améliorer l’étanchéité à l’air de vos anciennes fenêtres en ajoutant des joints d’étanchéité comme de la mousse ou de la résine durcissante par exemple.

> A la clé : un gain de 5 décibels

 

Attention : si vous améliorez votre isolation acoustique, vous agissez aussi sur l’étanchéité à l’air, au risque de voir apparaître condensation puis moisissure. Il est donc essentiel de traiter la question du renouvellement de l’air en même temps que celui de l’isolation phonique.

 

 

Pour amortir les chocs sur le plancher et lutter contre la réverbération et la résonance

 

Le problème des chocs sur le plancher

 

Côté choc et réverbération, là aussi des solutions existent pour amortir les impacts et éviter de subir les nuisances sonores de vos amis du dessus !

 

Pour amortir les chocs sur le plancher, il est possible de poser une dalle flottante composée d’un isolant recouvert d’une dalle en béton armé. Néanmoins, cette solution suppose des travaux assez lourds à mettre en place. Vous pouvez également intercaler une sous-couche résiliente mince, entre le sol-support et le sol définitif ou bien poser des revêtements spéciaux souples qui amortissent les chocs.

 

Pour ceux qui ne souhaitent pas passer par la case travaux, sachez que l’installation d’un tapis ou d’une moquette épaisse vous permettra de gagner entre 10 et 20 décibels.

 

 

Pour réduire les bruits provenant de l’étage du dessus 

 

Réduction du bruit des voisins du dessus

 

Vos voisins du dessus n’ont pas l’intention d’entreprendre des travaux sur leur plancher ? Pas de panique, il est possible de réduire les bruits provenant de l’étage du dessus en traitant le problème par en-dessous. Comment ? En posant des faux plafonds avec fixation antivibratile et isolant phonique.

 

Cette installation peut prendre la forme d’un plafond suspendu constitué d’une ossature métallique, d’un parement de plaque de plâtre et d’un matelas d’isolant souple entre le plafond et les plaques.

> A la clé : un gain de 25 décibels

 

 

Pour bloquer la transmission sonore directe par les murs

 

Réduction du bruit des voisins d’à côté

 

Maintenant que nous avons vu comment faire la paix avec ses voisins des étages supérieurs et inférieurs, il est temps d’apaiser la situation avec ceux « d’à côté ».

 

Bête noire du voisinage, attaquons-nous d’abord aux murs mitoyens : poser une contre cloison en plusieurs couches ou une ossature métallique vous permettra de bloquer la transmission sonore directe par les murs.

> A la clé : un gain de 20 décibels

 

Concernant les autres murs, vous pouvez commencer par appliquer une sous-couche insonorisante avant de la recouvrir d’une peinture anti-bruit.

> A la clé : un gain de 3 à 15 décibels

 

 

Pour ne plus entendre les bruits provenant de la cage d’escalier ou de la rue

 

Contre les bruits de la cage d’escalier

 

Si vous aussi vous êtes plutôt du genre à vouloir déconnecter en rentrant chez vous après une bonne journée bien remplie, voici nos conseils pour vous couper du reste du monde (voisins y compris) !

 

On commence par laisser le bruit sur le paillasson en faisant installer une porte blindée : plus lourde, elle est très efficace contre la transmission sonore grâce à la bonne étanchéité à l’air qu’elle permet.

> A la clé : un gain de 20 décibels

 

Si vous avez suffisamment de place dans votre logement, vous pouvez également opter pour la deuxième porte intérieure, qui vient créer un sas qui améliorera le confort de votre logement tant sur le plan thermique qu’acoustique.

 

Enfin, si vous ne souhaitez pas remplacer votre porte, vous pouvez toujours faire poser un rideau anti-bruit constitué de plusieurs épaisseurs de tissus lourds pour empêcher le bruit de rentrer.

 

 

Pour garantir votre tranquillité dans les combles aménagés

 

Réduction des bruits dans les combles aménagés

 

S’il est agréable de prendre un peu de hauteur pour se laisser aller à une bonne nuit de sommeil, dormir sous les toits n’est pas forcément synonyme de tranquillité. Pour des combles aménagés en chambre, il est préférable de soigner l’isolation de la toiture, tant d’un point de vue thermique que phonique.

 

Pour une isolation par l’intérieur, privilégiez un isolant souple qui va faire ressort, comme par exemple de la laine minérale ou de bois, associé à un parement dense qui va faire masse comme des plaques de plâtre isophoniques, de la fibre de bois haute densité, du gypse-cellulose ou encore un parement en pierre. Soyez particulièrement aux ponts phoniques que pourraient créer la présence de fixations traversantes.

 

 

Pour faire le bon choix en matière d’équipement ! ​

 

Réduction bruit : la question des équipements

 

Machine à laver qui tambourine, radiateur qui ronronne : vous vous êtes déjà demandé si vos équipements prenaient vie la nuit ? Sachez que vous pouvez vous éviter bien des maux de tête en vous renseignant lors de l’achat de ces derniers.

 

En effet, des étiquettes indiquent le niveau sonore de chaque équipement. Bien souvent, les plus économes en énergie sont également les moins bruyants. Il est donc recommandé de se diriger vers des équipements classés A ou A+ si on souhaite limiter les interruptions nocturnes.

 

Sachez également qu’électroménager et cloison légère ne font pas bon ménage ! Il faut éviter de coller vos équipements à des cloisons trop légères. Certains équipements peuvent également être posés sur des plateaux antivibratoires.

 

 

Pour aller plus loin…

 

Vous envisagez d’acheter ou louer un logement et êtes curieux de connaître les nuisances sonores qui l’entourent ?

Faites le tour des troubles du voisinage qui vous touchent grâce au ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Avec l’application "votre logement et le bruit", vous évaluerez les 7 points de vigilance en matière de bruit.

 

Découvrez l’application Glass dB station®, le 1er simulateur qui vous permet de tester l’efficacité d’un vitrage acoustique en fonction de ses caractéristiques. Écoutez la performance !

 

 

Vous souhaitez entreprendre des travaux pour améliorer l'acoustique de votre logement ? De l'isolation des murs à celle des sols et plafonds en passant par l'installation de nouvelles fenêtres plus performantes, faites appel à un professionnel qualifié près de chez vous grâce à la mise en relation Homly You ! 

 

 

 
 
Sources

(1) Enquête Ifop, septembre 2014

Merci à l'équipe Configurateur d'ouvrage de Point.P pour ses conseils techniques.

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Homly You traite vos données pour vous envoyer ses newletters. Consultez la rubrique « Vos données et vos droits » pour en savoir plus.

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est une marque de service du groupe Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat.

Notre ambition : vous permettre de concrétiser votre envie d’un logement plus conforme à vos besoins et à vos inspirations… en toute simplicité !

Mise en relation avec des professionnels qualifiés, accompagnement personnalisé tout au long de votre projet, services sur mesure : nous vous proposons toute une gamme de solutions pensées pour répondre à vos besoins.