icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Ce qu’il faut savoir avant d’installer une climatisation

Quand la température extérieure monte, il n’y a parfois pas d’autres choix que d’installer une climatisation pour conserver une température confortable à l’intérieur. Parmi les différents systèmes existants, le plus répandu est la pompe à chaleur air/air. Principe, modèles, choses à savoir : on fait le tour de la question.

Installer une climatisation dans sa maison

Une pompe à chaleur air/air, comment ça fonctionne ?

 

Le climatiseur repose sur le phénomène d’évaporation et de condensation : en s’évaporant avec l’air intérieur dans un échangeur, un fluide frigorigène absorbe la chaleur de la pièce à rafraîchir, puis la transfère vers l’extérieur dans un autre échangeur où il se condense. La chaleur est alors libérée dans l’air extérieur. 

 

Fonctionnement d’un climatiseur

 

Oui, dit comme cela, ça a l’air un peu technique… Pour faire simple, dites-vous qu’une pompe à chaleur air/air fonctionne exactement comme un frigo,  votre maison correspondant à l’intérieur de celui-ci !

 

 

Les composants d’un climatiseur

 

Comme pour un système de chauffage central, une climatisation par pompe à chaleur comporte plusieurs composants et tout un circuit de tuyauteries pour les relier. Avant de la faire installer, il faut bien identifier les différentes parties du système… et les contraintes qui peuvent en découler ! Visite guidée…

 

L’unité intérieure

 

Dans l’unité intérieure, l’air ambiant chaud et humide est refroidi par l'évaporation du fluide frigorigène dans un échangeur, ce qui provoque la condensation de l’humidité de l’air ambiant et produit de l’eau liquide : les condensats. Cette eau est évacuée par une petite pompe de relevage et  par un système de canalisation qu’il faudra connecter au réseau d’eaux usées du logement

Source d’air froid, cette unité peut générer de l’inconfort, voir même rendre les occupants malades si les températures de consigne ne sont pas respectées ou que l’implantation est mal conçue.

 

Entre questions de santé et impact sur votre décoration intérieure, le choix de cet appareil ainsi que sa bonne installation sont décisifs pour votre confort. Passage en revu des principaux modèles, de leurs avantages et de leur inconvénients. 

 

 

Climatisation : les différents types d'unité intérieure

 

La liaison frigorigène

 

Après son évaporation dans l'unité intérieure, le fluide frigorigène est condensé puis transporté à l’extérieur de la maison par un réseau de tuyauterie : la liaison frigorigène. C’est cette même liaison qui le fera repartir, après compression dans l’unité extérieure, vers l'intérieur de la maison, en circuit fermé.

 

La liaison frigorigène prend la forme d’une paire de tuyaux, généralement en cuivre, recouvert d’un isolant thermique.

Le passage de cette liaison doit être anticipé lors de la préparation de votre projet, notamment pour la camoufler dans un faux-plafond, dans des combles perdus ou encore dans un caisson.

 

 

Le groupe extérieur

 

Ce groupe extérieur comporte le compresseur, le condenseur, son ventilateur, la régulation électrique de puissance : des organes certes vitaux mais plutôt bruyants, qui supposent de bien penser son implantation en amont !

Pour éviter les nuisances sonores, il faudra installer le groupe extérieur à distance de vos voisins et des pièces de repos de votre maison, et le poser sur un système de fixation anti-vibratile.

 

Climatiseur : bien penser l’implantation de l’unité extérieure

 

L'installation d’un système de camouflage (caisson ajouré) ou la plantation de végétaux à proximité devra également être réalisée avec précaution, l’air devant circuler librement autour du groupe pour faciliter l’évacuation de la chaleur.

 

Enfin, dans les régions soumises au givre ou aux fortes chutes de neige, il faudra penser à l’implantation du groupe et à sa protection du groupe (par la pose d’une casquette par exemple) pour éviter le colmatage des grilles de l'échangeur.

 

 

Les types de pompe à chaleur Air/Air

 

Rafraichir une pièce ou plusieurs ? La question peut sembler anodine… mais orientera radicalement le choix de votre système de pompe à chaleur. 

 

Pour climatiser une seule pièce - une chambre mal exposée par exemple – on partira sur un système monosplit, qui comprend un groupe extérieur, une unité intérieure, une liaison pour le fluide frigorigène et un système d’évacuation des condensats. L’installation d’un climatiseur monosplit coûte environ de 2000 à 3500€.

La climatisation de plusieurs pièces peut être réalisée avec un seul groupe extérieur connecté par des liaisons frigorifiques à plusieurs unités intérieures réparties dans la maison.

 

Ce système implique d’installer un réseau de canalisations de fluide frigorigène, un réseau électrique d’alimentation des unités intérieures et enfin un réseau de collecte des condensats. Le coût d’une telle installation varie entre 6000 et 20 000€ selon le nombre de pièce à climatiser. 

 

La réversibilité : chauffer en hiver

 

La plupart des climatiseurs comportent une fonction « réversible », pour chauffer la maison en hiver. Si leur efficacité est médiocre, ces systèmes présentent l’avantage de pouvoir être utilisé pratiquement toute l’année.

 

A savoir : la consommation électrique en mode chauffage sera fortement liée à la consigne de température demandée à la pompe à chaleur, à la température extérieure et à l’humidité de l’air. Les performances d’une PAC Air-Air sont  données généralement pour une température standard de 7°C, mais la consommation augmente fortement quand la température diminue. A garder comme solution d’appoint dans les régions au climat rigoureux, donc…

 

 

Et côté impact sur la santé et l’environnement ?

 

Au-delà du fait de souffler de la chaleur à l’extérieur, ce qui n’est pas toujours agréable pour vos mitoyens, un climatiseur est très gourmand en électricité, la consommation étant fortement liée à la consigne de rafraichissement demandée. Plus la température demandée sera faible, plus la consommation augmentera. D’ailleurs, la réglementation précise qu’il ne faut pas enclencher de climatisation en dessous de 26°C.

 

Pour éviter les sensations d’inconfort et les risques sur la santé, la règle habituelle est de conserver un écart maximal d’environ 10°C entre l’intérieur et l’extérieur de logement.

 

Enfin, ces systèmes présentent des risques pour l’environnement en cas de dysfonctionnement ou de fuite : même si de nouvelles technologies commencent à être commercialisées, la plupart des gaz employés ont un pouvoir d’effet de serre plusieurs milliers de fois plus intense que le CO2 !

 

Pour cette raison, la manipulation des fluides frigorigènes est très réglementée et réservée à des professionnels qualifiés pour éviter les fuites et la libération de ces gaz nocifs dans l’atmosphère. Une visite annuelle de contrôle de l’installation est également obligatoire dès qu’elle intègre plus de 2 kg de fluide frigorigène.

 

> Vous êtes décidé à installer un climatiseur chez vous ? On vous aide à trouver le bon pro ! 

> Des solutions alternatives existent pour rester bien au frais tout l’été : consultez notre dossier.

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est le premier site français à proposer une mise en relation de qualité avec les meilleurs professionnels du bâtiment. Nous mettons pour vous à portée de clic une grande variété d’experts indépendants et spécialistes dans leur domaine.

Et nous vous aidons à sélectionner le profil d’artisan qui correspond le mieux à vos besoins !