icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Sécurité électrique : Homly You vous dit tout !

Il y a plus d’un siècle, l’électricité faisait son apparition dans nos logements. Aujourd’hui, on la retrouve dans toutes les pièces de la maison et on aurait bien du mal à s’en passer ! Mais si l’électricité nous rend bien des services, elle peut s’avérer extrêmement dangereuse dans le cadre d’une installation défectueuse… Comment savoir si l’installation électrique de votre logement est sécurisée ? Sécurité électrique, diagnostic électrique, mise en conformité… on vous explique en vidéo ! 

Les bases de la sécurité électrique

Court-circuit, incendie, électrocution … nombreux sont les risques liés à une installation électrique non conforme ou défectueuse. En France, on estime qu’un logement sur quatre possède une installation électrique dangereuse. Voici l’essentiel à retenir pour vérifier la sécurité électrique de votre chez vous. 

 

Quelle vérification pour quel type de bien ?

 

Vous venez d’emménager dans un logement neuf ? Pas d’inquiétude à avoir côté électricité, le Consuel atteste de la conformité de tous les logements neufs selon la norme électrique NFC 15-100.

Bon à savoir : Le mot Consuel s’utilise comme acronyme de Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité mais il s’emploie également pour désigner l’attestation de conformité elle-même.

Si vous entreprenez une rénovation lourde de votre maison ou lui ajoutez une extension, sachez que vous êtes, vous aussi, directement concernés par la norme NFC 15-100 : en effet, il est de votre responsabilité d’obtenir une attestation de conformité de votre installation électrique. Pour cela, rendez-vous sur le site du Consuel pour faire votre demande.

 

La même règlementation s’applique pour les propriétaires faisant construire leur logement. Pour en savoir plus sur la norme NFC 15-100, c’est par ici.

 

Si vous habitez dans un logement ancien non rénové, vous pouvez vous référer au diagnostic électrique, obligatoire en cas de vente et de location. Ce diagnostic est un inventaire de votre installation électrique, il ne donne en aucun cas lieu à une obligation de mise en sécurité avant la vente. Il vous revient donc à vous, propriétaire averti, de prendre toutes les mesures nécessaires.

 

A noter également que ce diagnostic électrique n’est valable que 3 ans en cas de vente et 6 ans en cas de location : une fois la durée de validité dépassée, faites appel à un professionnel afin d’obtenir un diagnostic à jour. 

 

Toutefois, gardez à l’esprit que la conformité à elle seule de votre installation électrique ne suffit pas à garantir le risque zéro. En effet, d’autres facteurs rentrent en ligne de compte : la vétusté des appareils électriques ainsi que les mauvais usages augmentent fortement les risques d’accidents d’origine électrique.

Les bonnes pratiques à suivre : prenez le temps de faire le tour de tous vos appareils électriques afin d’évaluer les éventuels défauts électriques. Quant à vos multiprises… ménagez-les ! Les branchements en cascade, d’une multiprise à une autre, peuvent entrainer des risques de surcharge et donc provoquer un incendie.

Vous souhaitez en savoir plus sur votre installation électrique ? Il est possible de vérifier la sécurité de celle-ci en observant les 6 règles de base de la mise en sécurité. 

La sécurité électrique en 6 règles de base

 

> Commencez par contrôler l’accessibilité à un appareil permettant de couper le courant. En cas de problème, vous devez pouvoir couper le courant à tout moment en disposant d’un accès rapide à l’interrupteur général ou au disjoncteur de branchement EDF, souvent placé près de votre compteur.

 

> Poursuivez le contrôle de votre installation en vous assurant que le tableau électrique comprend au moins un interrupteur différentiel de 30 milliampères. Ce dispositif de protection différentielle est le garant de votre sécurité : il détecte les fuites de courant et le coupe aussitôt pour vous éviter tout risque d’électrocution.

 

> Vérifiez ensuite que vos circuits sont bien protégés. Si vous disposez d’un tableau électrique composé de disjoncteurs alors il ne nécessite pas d’entretien particulier de votre part. Dans le cas ou votre tableau électrique serait équipé de portes fusibles, n’oubliez pas de remplacer les fusibles grillés par des fusibles neufs et de la même valeur d’ampérage. Si votre logement est encore équipé de tabatières en porcelaine, faites appel à un professionnel qualifié qui saura vous diriger vers un système plus récent et surtout, bien plus sécurisant. 

 

> Autre point à contrôler : la mise à la terre. Cette installation a pour objectif de vous protéger de l’électrisation, autrement dit, des coups de jus pouvant survenir lorsque vous êtes en contact avec des parties métalliques dans votre maison. Afin de vous assurer que votre mise à la terre a bien été effectuée, procédez par étape. Avant toute chose, prenez le reflexe : coupez l’électricité, il en va de votre sécurité !

Une fois le courant coupé, retirez-le cache de votre tableau électrique afin de vérifier que la barrette de terre, pièce de cuivre en forme de barre, relie bien les fils jaunes et verts de votre installation. Notez également que la présence dans votre logement de prises avec borne de terre est essentielle à la sécurité de votre installation électrique.  

 

> Passez en revue la partie visible de votre circuit électrique. Points lumineux, prises ou interrupteurs, si des fils restent apparents, profitez de travaux de rénovation pour mettre votre installation aux normes en les recouvrant à l’aide de caches, de plinthes ou de conduits isolants.

 

> Le dernier point de contrôle s’applique à la salle de bains. Dans cette pièce l’utilisation de l’électricité est rendue particulièrement dangereuse par la présence de l’eau. Assurez-vous que tous les équipements métalliques (canalisations d’eau, baignoire…), sont bien reliés à la terre : cette liaison équipotentielle est là aussi garante de votre sécurité.

Télécharger la checklist pour faire l’autodiagnostic de votre installation électrique

 

Vous avez des doutes quant à la sécurisation de votre installation électrique ? Faites appel à un électricien qualifié qui établira un diagnostic en bonne et due forme et mettra votre installation en sécurité.

 

 

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est une marque de service du groupe Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat.

Notre ambition : vous permettre de concrétiser votre envie d’un logement plus conforme à vos besoins et à vos inspirations… en toute simplicité !

Mise en relation avec des professionnels qualifiés, accompagnement personnalisé tout au long de votre projet, services sur mesure : nous vous proposons toute une gamme de solutions pensées pour répondre à vos besoins.