icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Homly You vous dit tout sur… les déperditions thermiques.

Sensation de froid persistante, difficulté à chauffer une pièce, courant d’air permanent… Votre logement est sûrement sujet aux déperditions thermiques. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Avant de faire installer une nouvelle chaudière, découvrez comment identifier les déperditions thermiques de votre maison et surtout comment y remédier efficacement !

Comprendre le principe des déperditions thermique et les éviter

Les déperditions thermiques, comment ça marche ?

 

Vous avez certainement déjà entendu l’un de vos proches vous dire « ferme la porte, tu fais rentrer le froid » ! En fait, d’un point de vue physique, ce n’est pas le froid qui rentre dans la maison, mais bien la chaleur qui s’en échappe, le résultat en terme de ressenti étant le même, on vous le concède…

 

Pour définir ce phénomène de perte d’énergie qui se produit au niveau de l’enveloppe de nos logements pendant l’hiver, on parle de déperditions thermiques. On peut les mesurer, en quantifiant la quantité de chaleur qui s’échappe d’un logement, lorsque la température extérieure est plus faible que la température intérieure.

 

 

Les déperditions dépendent ainsi de la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur et elles s’expriment en kilowatts par m². Vous souhaitez en savoir plus concernant votre logement ? Pour le calcul des déperditions thermiques, faites appel à un bureau d’étude spécialisé.

 

De manière générale, la température intérieure de référence est fixée à 19° dans le calcul des déperditions énergétiques. Toutefois, vous pouvez décider de fixer une autre température de référence selon vos besoins.

 

La température extérieure, quant à elle, est fixée de façon conventionnelle, selon la zone climatique et l’altitude de l’emplacement sur lequel est construit le logement.

 

Les déperditions thermiques de votre logement peuvent être à l’origine de difficultés à chauffer une pièce et parfois l’intégralité de votre maison. Bien souvent, le premier réflexe pour faire face à cela est d’augmenter le chauffage… à tort ! Ces déperditions thermiques doivent être combattues autrement. Alors, avant de monter le chauffage, penchons-nous sur les différentes causes de déperditions thermiques et la façon d’en venir à bout.

 

 

Comment réduire les déperditions thermiques ?  

 

Avant de vous lancer à la chasse aux déperditions thermiques, il est important de distinguer trois types de déperditions :

 

  • Les déperditions par les surfaces

 

  • Les déperditions par le renouvellement d’air

 

  • Les déperditions par les ponts thermiques

 

Une fois que vous avez déterminé l’origine des déperditions thermiques de votre logement, reste à savoir comment les réduire efficacement et améliorer ainsi la performance énergétique de votre logement.

 

Pour réduire les déperditions thermiques par les surfaces, la solution se trouve principalement dans… l’isolation ! Qu’il s’agisse d’isoler la toitureles murs ou les sols, vous devez faire installer une isolation adaptée selon la surface en question. Si les fenêtres actuelles de votre maison présentent des signes de vétusté, vous pouvez également les faire remplacer par des fenêtres à fort pouvoir isolant.

 

Quant aux déperditions par renouvellement d’air, elles peuvent être causées par des fuites d’air provenant des installations de la maison comme la cheminée, la hotte et les serrures, ou par le système de ventilation utilisé. Afin de réduire les déperditions par renouvellement d’air, optez pour un système de ventilation hygroréglables ou double flux, cela vous permettra de limiter l’introduction d’air froid et de maintenir une température intérieure stable.

 

Enfin, les déperditions par ponts thermiques peuvent être maîtrisées avec la mise en place de rupteurs de ponts thermiques dans les constructions neuves. L’isolation par l’extérieur réduit également fortement les déperditions énergétiques par ponts thermique. 

 

Vous l’aurez compris, c’est en réduisant les déperditions thermiques que l’on diminue les besoins en chauffage et par la même occasion ses factures en énergie !

 

 

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est une marque de service du groupe Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat.

Notre ambition : vous permettre de concrétiser votre envie d’un logement plus conforme à vos besoins et à vos inspirations… en toute simplicité !

Mise en relation avec des professionnels qualifiés, accompagnement personnalisé tout au long de votre projet, services sur mesure : nous vous proposons toute une gamme de solutions pensées pour répondre à vos besoins.