icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Juste un coup de peinture ? Pas si sûr…

Vous souhaitez rafraîchir vos murs en passant un petit coup de peinture ? Cela paraît simple… et pourtant ! Avant de vous lancer, certaines étapes sont nécessaires... et salvatrices ! Mode d’emploi.

Peinture de vos murs : les étapes à suivre

Etape 1 : préparez votre chantier

 

Avant de s’emparer des pinceaux, il est important de préparer la pièce et de la protéger. Pour cela, réunissez vos meubles au centre de la pièce, puis couvrez-les de vieux draps ou d’une bâche afin d’éviter les taches. Faites de même pour votre sol, en le recouvrant d’une bâche (que vous scotcherez par terre pour éviter de vous prendre les pieds dedans).

 

Protéger votre chantier avant de peindre

 

Avec du ruban adhésif spécial, prenez soin de bien protéger les plinthes, les contours de vos fenêtres ou encore les angles du plafond !

 

Il faudra aussi penser à enlever tout ce qui est accroché aux murs : tableaux, posters et autres objets décoratifs… et également les fixations !

 

Enfin, pour un résultat bien net, il peut être nécessaire de déboiter prises et interrupteurs : n’oubliez pas de couper l’électricité pour éviter les courts-circuits.

 

Et pour vous protéger et travailler en toute sécurité, munissez-vous de gants en latex, d’un masque pour protéger vos voies respiratoires et de lunettes !

 

 

Etape 2 : soignez vos murs

 

Vous avez hâte de voir le rendu de la couleur choisie dans votre intérieur ? C’est tout à fait compréhensible… mais pour que vous soyez satisfait du résultat, il est indispensable de ne pas confondre vitesse et précipitation ! Un peu de patience et d’huile de coude, il faut bien préparer vos murs pour qu’aucun défaut ne gâche votre plaisir et le rendu final.

 

> Si votre mur est déjà peint, il est tout à fait possible d’appliquer une peinture par-dessus, avec quelques précautions tout de même.

 

  • Si la peinture est cloquée ou écaillée, pas d’autres choix, il faut la décaper.
  • Si la peinture est en bon état, il suffit de poncer et lessiver le mur.
  • Si la peinture initiale est brillante et que vous souhaitez désormais un rendu mat, il vous faudra poncer légèrement avec du papier de verre.

 

> Si vos murs sont couverts de papier peint, un conseil : retirez-le avant de peindre. Pour cela, humidifiez-le avec de l’eau tiède avant de le décoller grâce une spatule de type grattoir. Pensez à acheter un produit spécialisé si le papier peint présente deux couches ! Et ne laissez aucun petit morceau ou trace de colle…

 

Bon à savoir : comment traiter un mur humide

Moisissures, condensation, décollement du revêtement ou encore sensation froide au toucher… ce sont les signes de l’humidité à l’intérieur. Et les causes sont multiples : une mauvaise ventilation, une infiltration d’eau, des remontées capillaires… Vous avez plusieurs solutions pour traiter votre mur, comme l’application de produit anti-salpêtre, l’injection de résine ou la pose d’un traitement hydrofuge.

Ceci étant dit, le plus sage si vous souhaitez un résultat pérenne c’est tout de même de bien identifier les causes de l’humidité et de s’y attaquer, sous peine d’avoir à ressortir vos pinceaux bien plus tôt que prévu.

 

> Tous les gestes pour lutter contre l’humidité 

 

Une fois le papier peint retiré ou la peinture poncée, vous pouvez nettoyer les murs… Le sens à retenir : de haut en bas. Vous aurez besoin d’une éponge, de lessive dégraissante et d’un peu d’énergie !

 

Quand vos murs sont secs, reste une étape impérative : reboucher les trous et fissures pour faciliter la pose de la peinture et obtenir un beau rendu final.

 

Avant de peindre : préparez vos murs

 

Pour ce faire, utilisez un grattoir triangulaire et frottez de façon à faire tomber les parties qui ne tiennent pas bien. Humidifiez la zone à reboucher pour que l’enduit se fixe bien par la suite. Rebouchez les trous, puis lissez l’enduit pour éviter une surépaisseur. N’oubliez pas de repasser une seconde couche, car la première a souvent tendance à se creuser. Une fois l’opération réalisée, finalisez en ponçant bien précisément !

 

Pour un résultat optimal : vous pouvez également poser un enduit de lissage, à l’eau pour peinture acrylique, ou gras pour peinture glycéro.

 

Bon à savoir

Votre mur présente trop de fissures ? Vous pouvez envisager de poser une toile de verre. Son rôle : masquer les irrégularités de votre mur et ralentir l’apparition de fissures.

 

 

Etape 3 : posez la sous-couche

 

Vous y êtes presque ! Cette dernière étape est très importante, car elle offre une meilleure prise à la peinture de finition ainsi qu’une plus grande tenue dans le temps.

 

Une fois vos murs propres et lissés, il vous faut donc appliquer méthodiquement une sous-couche adéquate. À l’aide d’une brosse à réchampir, peignez tous les angles et les bordures de la pièce, puis munissez-vous d’un rouleau. Vous pouvez étaler la sous-couche sur les murs par zone, avec un geste alternativement vertical et horizontal comme vous le ferez pour appliquer de la peinture. Si besoin, passez plusieurs couches, en veillant à bien laisser un temps de séchage entre chacune d’elles ! Il s’agit d’obtenir un résultat relativement uniforme et de couvrir l’ensemble de votre surface.

 

Bon à savoir

Avant d’appliquer la peinture de finition, n’oubliez pas de bien regarder le temps de séchage conseillé.

 

 

Etape 4 : peignez !

 

Après toutes ces étapes de préparation, le meilleur reste à venir : lancez-vous dans la peinture ! Après avoir posé une sous-couche, vous pouvez poser deux couches de peinture. Si vous avez appliqué deux sous-couches, une seule couche de peinture suffira.

 

Peinture : à vos rouleaux et pinceaux !

 

Voilà, il n’y a plus qu’à ! Vous n’avez pas encore choisi votre peinture ? Voici quelques conseils. Et pour vous aiguiller sur les tendances couleurs pour 2017, c’est par ici. 

 

Finalement, la peinture, ce n’est pas trop votre truc et vous préférez vous reposer sur un pro ? Trouvez le pro pour vous accompagner !

 

Et pour être sûr(e) de pouvoir échanger sereinement avec lui, petit récapitulatif des termes à connaître.

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est le premier site français à proposer une mise en relation de qualité avec les meilleurs professionnels du bâtiment. Nous mettons pour vous à portée de clic une grande variété d’experts indépendants et spécialistes dans leur domaine.

Et nous vous aidons à sélectionner le profil d’artisan qui correspond le mieux à vos besoins !