icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Installation d'un ballon d'eau chaude : quelle technologie choisir ?

Avec 11 millions de ballons installés dans l'Hexagone, les Français plébiscitent ce système de production et de stockage d'eau chaude sanitaire. Mais la multiplication d'innovations dans le secteur ainsi que le recours croissant aux énergies renouvelables rebat aujourd'hui les cartes du marché. Tour d'horizon des principales technologies proposées, de leurs atouts et de leurs contraintes.

De nombreuses technologies permettent aujourd'hui de produire son eau chaude sanitaire.

Le ballon d’eau chaude électrique

 

Le système proposé par ce modèle est simple : l'eau contenue dans un ballon est chauffée grâce à une résistance électrique. Celle-ci peut être de différents types : blindée (elle est directement au contact de l'eau) ou stéatite (protégée par un fourreau). Ce second modèle permet de limiter l'entartrage. Il est particulièrement recommandé dans les régions où l'eau est très calcaire. Certains chauffe-eau sont, par ailleurs, dotés de la technologie ACI Hybride qui permet de lutter contre la corrosion du ballon.

 Ballon d’eau chaude électrique.

 

 

++ Principal atout de ces ballons électriques : leur prix. Il est possible de s'équiper pour 300 €, pose comprise. L'installation d'un ballon d’eau chaude est, en outre, relativement simple et n'implique donc pas de travaux importants.

 

Autre avantage : la large gamme d'appareils proposée (généralement de 50 à 300 litres) permet de choisir un modèle correspondant précisément à vos besoins. Le fonctionnement est également simple, et il est possible de produire et stocker l'eau chaude durant les heures creuses où le coût de l'électricité est moins élevé.

 

-- Malgré cela, le point faible des modèles électriques reste le coût d'utilisation. Comparativement à d'autres technologies, la production d'eau chaude revient plus chère avec un ballon électrique. Par ailleurs, une surveillance de l'état du ballon et un entretien régulier sont nécessaires, surtout pour les modèles les plus simples (ceux avec résistance blindée), pour lesquels le calcaire risque de réduire progressivement la performance du chauffe-eau et d’augmenter d'autant sa consommation électrique.

 

En cas d’eau très calcaire, il peut être intéressant d’équiper votre réseau d’eau d’un adoucisseur, qui permettra entre autres de prolonger la durée de vie de vos équipements d’eau chaude sanitaire.

 

 

Le ballon d’eau chaude solaire

 

Ce type de ballon, également appelé CESI pour Chauffe-Eau Individuel Solaire va profiter de l'énergie solaire captée par des panneaux positionnés à l'extérieur pour produire et stocker de l'eau chaude. La superficie des capteurs solaires nécessaires sera étroitement liée à vos besoins en eau chaude, mais également au climat de votre région. Le niveau d'ensoleillement est en effet un facteur qui entre en compte pour évaluer l'intérêt d'une telle technologie (plus important bien sûr dans les régions méridionales). 

 Panneaux captant l'énergie nécessaire au fonctionnement d'un ballon d'eau chaude solaire.

 

 

++ Grâce à cette énergie renouvelable, vous pouvez tout à la fois agir en faveur de l'environnement et réduire vos factures annuelles. « Avec un chauffe-eau solaire individuel, vous pourrez alléger vos dépenses pour l'eau chaude par deux, voire par trois (dans le sud) par rapport à un système conventionnel », précise ainsi l'Ademe, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.

 

Le « rendement sur énergie primaire » permet de mesurer l'intérêt et les performances d'un tel dispositif : alors qu'il se situe à moins de 30 % pour les chauffe-eau électriques, il oscille entre 90 et 160 % pour un modèle solaire qui, donc, la plupart du temps, produit plus d'énergie qu'il n'en consomme.

 

-- La contrepartie, c'est bien sûr le coût d'installation, sensiblement plus élevé que pour un système électrique classique. Comptez entre 3000 et 7000 € pour un tel équipement. Mais il faut noter que les chauffe-eau solaires bénéficient d'importantes aides financières et fiscales à l’installation (crédit d'impôt pour les logements principaux achevés depuis plus de 2 ans, Certificats d’Economie d’Energie, TVA à 5,5 %...).


Enfin, si elle est performante sur le plan énergétique, cette technologie reste soumise aux conditions météorologiques. Le système ne fonctionnera de façon optimale qu'avec un taux d'ensoleillement important et ne pourra pas produire d'eau chaude la nuit. « Il peut couvrir 50 à 70 % des besoins annuels en eau chaude d'une famille, selon la région », indique l'Ademe. Sous nos latitudes, il sera donc couplé avec une autre source d’énergie qui prendra le relai pour vous éviter la douche froide en plein hiver !

 

 

Le ballon d’eau chaude thermodynamique


C'est une technologie qui a le vent en poupe : un nombre croissant de foyers investissent dans des ballons d'eau chaude thermodynamique. Parmi eux, les modèles aérothermiques sont les plus répandus.  Leur mode de fonctionnement est celui d'une pompe à chaleur qui récupère l'énergie (les calories) de l'air ambiant, de l'air extérieur (via des gaines de raccordement) ou de l'évacuation de la VMC pour chauffer l'eau.

 Ballon d'eau chaude thermodynamique.

 

 

Il existe également des solutions géothermiques (des capteurs enterrés récupèrent l'énergie stockée dans le sol) ou héliothermiques (basées sur l'énergie solaire). Pour ces dernières, l'évaporateur de la pompe est constitué d'aluminium soumis au rayonnement solaire pour optimiser la captation des calories. Un tel dispositif nécessite l'installation de capteurs en toiture ou en façade. Un système électrique d'appoint peut parfois prendre le relais en cas de besoin.

 

++ Tout comme les chauffe-eau solaires, les modèles thermodynamiques bénéficient d'un excellent « rendement sur énergie primaire » (de 90 à 160 %) et ont donc la capacité de produire plus d'énergie qu'ils n'en consomment. Ainsi, pour produire 3 kW d'énergie pour chauffer l'eau, le modèle thermodynamique ne consommera qu'1 kW d'électricité.

 

Respectueuse de l'environnement, cette technologie permet également de réaliser d'importantes économies, avec une réduction de la facture d'électricité pouvant atteindre 70 % par rapport à un ballon d'eau chaude classique. De quoi permettre de rentabiliser l'achat et l'installation de l'appareil (2500 à 4000 €) en quelques années. A noter que, là encore, de nombreuses aides sont accessibles (crédit d'impôt pour les logements principaux achevés depuis plus de 2 ans, Certificats d'Economie d'Energie, etc).

 

-- Pour assurer un bon rendement, il faut toutefois avoir bien réfléchi à son achat en amont et avoir opté pour un modèle correspondant à vos besoins (un surdimensionnement ferait chuter ce même rendement). De même, il faut avoir à l'esprit que ce type de solutions est plus adapté pour des maisons individuelles. En effet, si le modèle choisi prélève l'énergie sur l'air ambiant, il refroidira en retour la pièce où il se trouve. D'où l'obligation, pour éviter des frais de chauffage importants, de disposer d'un local non chauffé pour l'installer.

 

 

Vous avez trouvé la technologie qu’il vous faut ? Vous souhaitez avoir des conseils complémentaires pour faire le bon choix ?  Faites vous vous accompagner par des artisans de votre région dans le choix et la pose de votre ballon d’eau chaude !

 

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est une marque de service du groupe Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat.

Notre ambition : vous permettre de concrétiser votre envie d’un logement plus conforme à vos besoins et à vos inspirations… en toute simplicité !

Mise en relation avec des professionnels qualifiés, accompagnement personnalisé tout au long de votre projet, services sur mesure : nous vous proposons toute une gamme de solutions pensées pour répondre à vos besoins.