icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Aménagement d’une cave en pièce à vivre : suivez le guide !

Le manque d’espace nous pousse à optimiser les surfaces vacantes de notre habitat : combles, garage, appentis… et parfois même la cave ! Il est en effet possible de créer une pièce à vivre dans le soubassement de la maison, en respectant certaines conditions. Etat des lieux, autorisations, travaux… On fait le tour de la question !

 

Transformer sa cave en pièce à vivre

Avant de vous lancer dans l’aménagement de votre cave, effectuez un état des lieux approfondi

 

Aménager sa cave en pièce habitable est une excellente solution lorsque l’on manque d’espace dans son logement : salle de jeux, de projection, pièce à vivre, les possibilités de transformation sont nombreuses et permettent d’apporter une plus-value non négligeable à votre bien.

 Apporter une réelle plus-value à votre maison en aménageant votre cave avec style

 

Mais avant de vous lancer dans d’importants travaux, il est indispensable de faire le point sur la situation de votre cave, accompagné(e) d’un professionnel du bâtiment : lui seul sera en mesure d’effectuer un bilan sérieux et de vous indiquer les dispositifs à mettre en œuvre pour votre futur aménagement.

 

Il pourra notamment vous indiquer s’il est possible de pratiquer des ouvertures, faire le point sur la ventilation et vous donner un ordre d’idée sur le montant des travaux.

 

Aménager sa cave est une solution non négligeable lorsque l'on manque d'espace chez soi

 

Lors de sa visite, il vérifiera les points suivants :

 

  • La nature des murs et la possibilité d’installer des fenêtres, des sauts de loup ou un puits de lumière pour faire entre la lumière ;

 

  • La surface et la hauteur sous plafond : pour être transformée en pièce à vivre à proprement parler, votre cave doit compter au minimum 9m² de surface au sol et 2m20 de hauteur sous plafond, ou présenter un volume d’au moins 20m³ et une hauteur minimale de 1,80m, selon les normes imposées par le code de la construction et de l’habitation.

 

  • L’état des murs et la salubrité générale de la cave, avec une attention toute particulière portée à une éventuelle présence de radon et un audit de la ventilation existante.

 

  • Les éventuelles remontées d’eau par le sol et les différents points d’infiltration

 

Les murs des caves étant souvent en contact direct avec le sol, ils ont en effet tendance à capter l’humidité présente dans la terre – les fameuses remontées capillaires -, rendant ainsi l’espace impropre à un quelconque aménagement. Si tel est le cas chez vous, ne paniquez pas ! Il existe désormais des solutions pour assainir l’espace de façon durable.

 

 

Quid des autorisations ?

 

Il est indispensable d’obtenir les autorisations nécessaires lorsque l’on souhaite agrandir la surface habitable chez soi : renseignez-vous auprès de votre mairie afin de savoir s’il est possible de vous lancer dans vos travaux. Si vous habitez un immeuble ou une résidence, il faudra également obtenir l’autorisation de la copropriété.

 

A noter : dans certains cas, les demandes sont refusées pour des raisons sanitaires : la zone dans laquelle se situe votre habitat peut être inondable ou soumise aux risques naturels ou technologiques (ces derniers sont mentionnés dans le diagnostic ERNT qui vous a été remis lors de l’achat de votre bien immobilier).

 

Du point de vue administratif, les démarches à effectuer dépendent essentiellement de la surface à aménager :

 

  • Si la surface est comprise entre 5 et 20m² (40 m² si votre localité est régie par un PLU ou un POS), vous devrez effectuer une déclaration de travaux préalable auprès de votre mairie, mais vous n’aurez pas besoin de permis de construire.

 

  • Si la surface de votre cave est supérieure à 20m² (40 m² si votre localité est régie par un PLU ou un POS), un permis de construire sera indispensable. Idem si vous souhaitez modifier les structures porteuses ou intervenir sur le volume de votre cave.

 

 

L’isolation, la lumière et la ventilation : trois étapes clés dans l’aménagement de votre cave en pièce habitable

 

Une fois l’état des lieux effectué, vous avez en main tous les éléments nécessaires pour effectuer vos demandes de devis. Pour rendre votre cave habitable, vous allez en effet devoir la soumettre à d’importantes transformations ! Luminosité, ventilation et isolation forment le triptyque clé pour rendre votre cave saine et confortable.

 Pour rendre sa cave habitable, d'importantes transformations doivent être réalisées

 

En premier lieu, il est indispensable de chasser l’humidité, bête noire des sous-sols. La nature du sol et l’état des fondations constitueront des indications précieuses pour déployer la solution adaptée.

 

Ainsi, si votre sol est constitué de terre battue et si les fondations présentent des rupteurs de remontées capillaires, la mise en place d’une membrane polyane assortie d’une chape en béton permettra d’éviter les remontées d’eau. Vous pourrez ensuite la recouvrir avec le revêtement de sol de votre choix, carrelage, parquet ou vinyle.

 

Mais dans certaines configurations, la mise en place d’un hérisson ventilé sur lequel on viendra couler une chape fluide – voire même une dalle en béton armé - sera nécessaire, et supposera un éventuel décaissement en fonction de la hauteur sous plafond de votre cave.

 

Dans tous les cas, le traitement de l’humidité doit être pensé de façon globale en fonction du bâti, et ce pour éviter que l’eau, bloquée au niveau du sol, ne prenne le chemin des murs pour remonter et vienne endommager ces derniers.

 

Vous l’aurez compris, la gestion de l’humidité est loin d’être anodine, et nous ne saurions que trop vous recommander de faire appel à un artisan expert en la matière.

 

Seconde étape, l’isolation des murs pour éviter toute déperdition de chaleur. Généralement, les caves sont pensées pour maintenir une température stable, mais cette dernière peut être un peu fraiche à votre goût pour y vivre. Combinaison d’un isolant et de plaques de placo-plâtre hydrofuge assorties d’une membrane d’étanchéité, enduit correcteur d’isolation… : difficile de faire des préconisations générales sur ce point tant la mise en place d’une isolation performante et adaptée dépend de l’existant.

 

En fonction de la composition de vos murs, des problématiques de transferts d’humidité (et le cas échéant, du style que vous souhaitez donner à cet espace) et du confort recherché, un professionnel saura vous recommander le système d’isolation adapté.

Il est impossible de conserver une pièce saine sans une bonne ventilation. Une cave est généralement pourvue de soupiraux qui assurent le renouvellement naturel de l’air, mais si vous souhaitez y vivre, vous allez certainement y apporter quelques modifications pour éviter les infiltrations d’air parasites. Sans la mise en place d’un système adéquat de renouvellement de l’air,  votre cave nouvellement isolée peut rapidement présenter un taux d’humidité trop élevé et devenir un nid à bactéries, champignons et autres moisissures et mauvaises odeurs !

 

La solution peut se trouver dans l’adaptation du système de ventilation existant – en prolongeant par exemple votre système de VMC double flux si votre maison en est équipée – ou dans la mise en place d’une VMC simple flux qui permettra à la fois une circulation optimum de l’air ambiant, ainsi que son renouvellement permanent en faisant sortir l’air vicié et pénétrer l’air sain.

 

Là encore, ne vous hasardez pas à bricoler vous-même votre système de ventilation : vous risqueriez de fragiliser la maçonnerie de votre habitat et de vous retrouver avec un système peu adapté au fort taux d’humidité présent dans la cave.

Dernier point essentiel pour une pièce à vivre confortable, la lumière. Cette dernière participant au bien-être quotidien, il ne faut pas la négliger. Si votre cave possède déjà des ouvertures vers l’extérieur, il est sans doute possible de les agrandir ou de les exploiter pour installer un saut de loup ou un puits de lumière canalisable qui captera la lumière naturelle en pied de mur extérieur pour la restituer dans votre cave. Une autre option – nettement plus lourde - peut-être de créer une ouverture dans le plafond de votre cave, pour créer un puit de lumière.

 

> Découvrez nos conseils pour rendre la vue à une pièce aveugle

 

Si pour des raisons techniques il est impossible d’exploiter ou de réaliser des ouvertures menant vers l’extérieur, il faudra vous tourner vers l’éclairage électrique. Optez dans ce cas pour un éclairage puissant qui englobe la totalité de la pièce, comme des spots intégrés au plafond par exemple. Si vous préférez les éclairages plus doux, multipliez les sources lumineuses en installant des lampes de sol ou de table dans différents coins de la pièce.

 

Sachez tout de même qu’une pièce à vivre sans lumière naturelle peut être assez difficile à appréhender au quotidien : mieux vaut donc réfléchir à deux fois avant de vous lancer dans les travaux, ou tout du moins être certain de votre choix quant à la fonction de votre futur espace ! Une salle d’occupation ponctuelle (salle de jeu ou  de sport, home cinéma, espace festif, lieu de dégustation œnologique…) peuvent tout à fait être exemptes de lumière naturelle sans avoir de réel impact sur votre quotidien.

  Zoom sur l’éclairage de votre cave

 

Quelle que soit votre décision, transformer votre cave en pièce à vivre sera sans conteste un véritable « plus » pour votre maison ! Le projet vous tente ? On vous met en relation avec des artisans de confiance pour vous accompagner.

 

 

 

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est une marque de service du groupe Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat.

Notre ambition : vous permettre de concrétiser votre envie d’un logement plus conforme à vos besoins et à vos inspirations… en toute simplicité !

Mise en relation avec des professionnels qualifiés, accompagnement personnalisé tout au long de votre projet, services sur mesure : nous vous proposons toute une gamme de solutions pensées pour répondre à vos besoins.