icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

6 règles d’or pour une rénovation de cuisine réussie

Vous avez décidé de donner une nouvelle jeunesse à votre cuisine ? Avant de vous lancer, gardez en tête quelques éléments clés pour que votre cuisine soit jolie, bien sûr, mais aussi pratique et sûre. Voici les 6 points auxquels il faut penser pour éviter les déconvenues.

Rénovation cuisine : éviter les erreurs

Pour que cuisiner reste un plaisir

 

Vous passez du temps dans votre cuisine et souhaitez que ces moments restent agréables ?  Vos maîtres-mots : pratique et fonctionnelle.

 

  • L’aménagement doit reposer sur 3 piliers, correspondant aux 3 activités clés dans une cuisine : les plaques de cuisson (cuisiner), l’évier (laver) et le réfrigérateur (stocker). C’est ce que les pros appellent le « triangle d’activités » : ces espaces ne doivent pas être trop éloignés et, idéalement, à distance égale.

 

  • Restez réaliste. Si vous avez des enfants en bas âge, le bar n’est pas la solution idéale pour les faire déjeuner. Si vous avez une toute petite cuisine, l’îlot central n’est pas recommandé.

 

  • Bouilloire, machine à café… Imaginez en amont la disposition de vos différents appareils électroménagers. Une bonne astuce pour positionner les prises électriques au bon endroit et en nombre suffisant… et éviter d’avoir à multiplier les multiprises et les rallonges, pas très pratiques et potentiellement dangereuses !

 

  • Si vous avez suffisamment de place, installez un double évier, plus pratique au quotidien. Idéalement, placez-le à proximité de la poubelle et du lave-vaisselle.

 

 

Pour des séances de cuisine qui ne virent pas à une démonstration d’acrobaties

 

Casseroles, poêles, vaisselle… la cuisine regorge d’ustensiles et d’accessoires. La clé de votre bonheur ? Les rangements, en nombre suffisant ! Cela vous évitera de passer des heures à chercher l’ustensile dont vous avez besoin, et de faire des pieds et des mains pour l’attraper.

 

  • Plutôt que d’entasser toutes vos casseroles et marmites au même endroit, prévoyez des placards jusqu’au plafond, en plaçant en hauteur les ustensiles que vous utilisez le moins.

 

  • Fixez sur la crédence des barres avec des crochets. Une solution pratique pour ranger les ustensiles dont vous vous servez le plus au quotidien : couteaux, ciseaux, spatules…

 

  • Pensez aux équipements malins. Des tourniquets pour les placards d’angle, qui tournent à 360 °, ne seraient-ils pas envisageables par exemple ?

 

Cuisine pratique : penser aux rangements

 

 

Pour une cuisine où il fait bon respirer

 

Odeurs, résidus de graisses, bactéries… au moment d’une rénovation de cuisine, la conception du système d’aération et de ventilation est un point de vigilance essentiel. L’objectif ? Vous garantir un renouvellement de l’air optimal.

 

  • L’installation d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée) est fortement conseillée pour assurer le renouvellement de l’air en complément de la ventilation naturelle.

 

  • Choisissez bien votre hotte : elle doit être suffisamment performante pour aspirer efficacement vapeur et odeurs.

 

  • Respectez les normes. Par exemple, la cohabitation d’une chaudière à gaz et d’une hotte aspirante (à extraction motorisée) sur le même conduit d’évacuation n’est pas réglementaire, à cause des risques de refoulement des fumées et de la présence de monoxyde de carbone, un gaz toxique. Demandez conseil à un professionnel et le cas échéant, n’hésitez pas à faire réaliser un bilan complet d’évacuation des vapeurs et de la fumée.

 

 

Pour passer plus de temps à cuisiner qu’à nettoyer

 

Certains matériaux sont plus faciles à nettoyer. Côté revêtement au sol, le carrelage a fait ses preuves et est de loin la solution la plus simple d’entretien : votre tartine tombe du côté beurre, un coup d’éponge et c’est réglé ! De même, pour la crédence, il vaut mieux privilégier les surfaces lisses telles que le carrelage ou le verre : si un parement mural est du plus bel effet à la pose, le gras et la poussière ne seront pas simples à déloger et la saleté risque de s’incruster. Pour les plans de travail, voici quelques éléments pour vous aider à faire votre choix.

 

  • Si vous optez pour des matériaux à base de panneaux de bois (mélaminé, stratifié), vous n’aurez aucune difficulté à les nettoyer. Le moins cependant : ils ont une résistance moindre à la chaleur, aux rayures et à l’humidité.

 

  • Massif, plaqué ou contreplaqué, le bois est une valeur sûre… à condition de bien le protéger avec un vernis. Son défaut : il peut se fissurer en cas d’humidité importante.

 

  • Autre matériau intéressant : l’inox, très solide, hygiénique et facile à entretenir. Attention aux rayures et à son prix élevé.

 

  • Les revêtements en acrylique sont faciles à nettoyer au quotidien mais gare aux traces de doigts et aux rayures !  

 

 

Pour conserver l’usage de vos 10 doigts

 

La cuisine est un art… qui demande un certain nombre de précautions notamment quand des ustensiles tranchants entrent en jeu. Il est indispensable de voir où vous mettez les doigts ! Votre meilleur allié : un éclairage adapté  pour éviter les accidents bêtes.

 

  • Prévoyez par exemple des éclairages ciblés au-dessus du plan de travail et de l’évier pour bien éclairer ces zones d’activités.

 

  • Pensez aussi aux spots ou aux barrettes à installer sous les placards ou les étagères. En plus d’être pratiques et performants (ils réduisent les ombres portées), ils apportent un petit côté design à votre cuisine.

 

 

Pour ne pas vous retrouver coincé entre l’évier et le frigo

 

L’espace réservé à la cuisine est bien souvent assez réduit. Pour que cuisiner ne devienne pas un exercice d’acrobate, respectez un certain nombre de mesures minimales.

 

  • Prévoyez un minimum de 70 cm de libre devant les meubles. Cela vous permettra de vous déplacer sans entrave, mais aussi de pouvoir ouvrir les meubles sans problème. Si vous avez de la place, vous pouvez prévoir plus d’espace. Ainsi, vous pourrez contourner vos placards ouverts ou cuisiner à plusieurs.

 

  • Prévoyez un plan de travail suffisamment large pour être à l’aise lorsque vous confectionnerez vos petits plats. Les plans de travail mesurent généralement 60 cm de profondeur. Si vous avez plus de place, vous pouvez aller jusqu’à 70-75 cm.

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est le premier site français à proposer une mise en relation de qualité avec les meilleurs professionnels du bâtiment. Nous mettons pour vous à portée de clic une grande variété d’experts indépendants et spécialistes dans leur domaine.

Et nous vous aidons à sélectionner le profil d’artisan qui correspond le mieux à vos besoins !