icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Construire un abri de jardin : les 5 erreurs à éviter

Ranger le mobilier de jardin, votre matériel de bricolage, vos vélos ; avoir un petit endroit pour bricoler sans encombrer la maison ou pour que les enfants puissent jouer à l’extérieur même par temps de pluie… Construire un abri de jardin est une solution idéale, à condition cependant d’éviter les pièges ! Tour d’horizon des 5 erreurs à éviter.

L'abri de jardin vous y pensez ?

Erreur numéro 1 : se tromper dans le choix du matériau


Il existe trois principaux matériaux pour construire un abri de jardin, qui présentent chacun des caractéristiques et des avantages différents : le PVC, le bois, et le métal. Pour faire le bon choix, tout dépend de vos exigences, et de l’usage du futur abri. Quelques pistes pour trancher.
 

L’abri en PVC


Économique à l’achat, il nécessite très peu d’entretien (un nettoyage au tuyau d’arrosage suffit). Il est donc appréciable dans les régions pluvieuses. Mais, selon les modèles, les abris en PVC peuvent subir de petites déformations avec le temps et s’avérer peu durables.

 

L’abri en métal


Sa résistance est son principal avantage et ce, sans entretien particulier. Attention en revanche, la construction d’un abri en métal requiert de vraies compétences, en raison de sa technicité. Bon à savoir : l’esthétique n’étant pas son point fort, préférez-le pour un lieu de stockage à l’abri des regards.

 

L’abri en bois


L’aspect chalet des abris en bois fait de ce matériau le chouchou de ceux qui souhaitent valoriser l’esthétique du jardin. Autres avantages : sa résistance aux intempéries et ses propriétés isolantes. Cependant, c’est une option plus onéreuse, qui nécessite un entretien régulier : en plus du nettoyage à l’eau et au savon, une couche de lasure devra être appliquée tous les trois ans environ.

 

L’abri en bois, un vrai plus d’un point de vue esthétique.

 

 

Erreur numéro 2 : négliger les ouvertures de votre abri


C’est là encore l’usage de votre futur abri qui va déterminer de quels types de fenêtres et portes vous aurez besoin.

 

Les fenêtres de l’abri

 

Limitez-les si vous souhaitez seulement stocker : elles vous feraient perdre de l’espace de rangement au mur. Dans ce cas, les fenêtres – qui servent seulement à apporter de la lumière - sont fixes et en acrylique, à la place du verre. Elles devront en revanche être ouvrantes pour les ateliers (afin d’évacuer la poussière).

 Abri en bois avec fenêtres.

 

Pour un abri seulement destiné au stockage, inutile de prévoir des fenêtres. Et dans tous les cas, posez-vous la question de l’alimentation électrique, si vous souhaitez pouvoir y voir clair sans lampe de poche une fois le soir tombé !  

 

Les portes de l’abri

 

Le modèle double est indispensable si vous stockez du matériel volumineux (une grosse tondeuse, par exemple, ne passe pas par une porte simple). Astuce gain de place : préférez les portes coulissantes aux portes battantes, qui nécessitent un dégagement pour l’ouverture. Enfin, demandez-vous si vous aurez besoin de sécuriser l’accès, toutes les portes ne sont pas équipées de verrous !

 

 

Erreur numéro 3 : ne pas préparer le terrain
 

Quel que soit le type d’abri choisi, il faut préparer votre jardin à le recevoir :

 

Définir l’emplacement 

 

Tenez compte de la visibilité de l’abri, de sa praticité d’accès, de la distance de la maison, de l’exposition… Attention aux voisins : en général, une distance de 3 à 4 mètres, selon la commune, est à respecter entre votre abri et leur clôture mais il existe des exceptions : adressez-vous à votre syndic de copropriété ou à la mairie. Et n’hésitez pas à leur parler de votre projet pour conserver des relations de bon voisinage ! 

 

Autre point important : le raccordement à l’eau et à l’alimentation électrique, qui pourront vous être utiles pour l’arrosage, le branchement de la tondeuse et des outils, l’éclairage… Des tranchées seront nécessaires, et l’intervention d’un professionnel est précieuse pour respecter la réglementation en vigueur.  

 Anticipez le raccordement à l’eau de votre abri de jardin si besoin.

 

Enfin, ne négligez pas l’évacuation des eaux pluviales : des gouttières devront être installées, et leur mise en place est l’occasion idéale d’investir dans un bac de récupération d’eau de pluie.

 

Lisser le sol

 

Il faudra désherber, ratisser, tasser (afin que la terre soit bien stable) mais surtout le rendre parfaitement plat. Cette caractéristique essentielle devra être vérifiée grâce à un niveau à bulles.
 

 

Penser au plancher

 

Une erreur répandue consiste à s’en passer : attention, même s’il ne s’agit que de stockage, un abri sans « sol » se chargera d’humidité et rendra impossible le stockage de bois, mais aussi de papier et d’outils susceptibles de rouiller.

 

Notez que pour une dalle, la terre devra être décaissée (dalle gravillonnée ou dalle agrémentée d’un hérisson - agglomérat de pierres concassées, graviers et cailloux permettant une bonne évacuation de l’humidité). Dans le cas d’un plancher bois, la terre sera surmontée de plots de fondation.

 Pensez au sol qui recevra l'abri

 

 

Erreur numéro 4 : faire l’impasse sur les autorisations nécessaires

 

Les règlementations varient, et selon votre région il se peut que vous soyez soumis à des contraintes de hauteur, couleur, emplacement… Adressez-vous à la mairie de votre domicile, vous pourrez en plus bénéficier de l’accompagnement d’un conseiller en urbanisme. Voici quelques règles générales.

 

- En dessous de 5m² au sol, aucune déclaration n’est nécessaire.


- De 5 à 20m² au sol, une déclaration préalable doit être faite en mairie.


- Au-delà de 20m², une demande de permis de construire doit être effectuée. 

On vous l’accorde, ce cas est plutôt rare… Un permis de construire est indispensable, sauf si l’emprise au sol est inférieure à 5m2, auquel cas une déclaration préalable de travaux suffit.  

 Rendez-vous en mairie pour connaître les règles d'urbanisme

 

Bon à savoir : en zone non-constructible, il est interdit de construire un abri. En zone protégée, la déclaration préalable est obligatoire quelles que soient la surface et la hauteur.

 

Pensez aussi à modifier votre assurance habitation en y intégrant votre nouvelle construction pour la protéger contre le vol, les intempéries… Attention, quelques critères seront exigés par tous les assureurs (dalle béton, abri clos, porte verrouillable), mais chacun a aussi son propre cahier des charges.   

 

Enfin, consultez toujours votre mairie, pour connaître la règlementation spécifique de votre commune.

 

 

Vous avez désormais les éléments essentiels pour faire le bon choix, à condition d’éviter l’erreur numéro 5…  Ne vous lancez pas seul(e) dans l’aventure, et faites plutôt appel à un professionnel, qui saura garantir un résultat à la hauteur de vos attente pour cette pièce en plus !

 

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Homly You traite vos données pour vous envoyer ses newletters. Consultez la rubrique « Vos données et vos droits » pour en savoir plus.

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est une marque de service du groupe Saint-Gobain, leader mondial de l’habitat.

Notre ambition : vous permettre de concrétiser votre envie d’un logement plus conforme à vos besoins et à vos inspirations… en toute simplicité !

Mise en relation avec des professionnels qualifiés, accompagnement personnalisé tout au long de votre projet, services sur mesure : nous vous proposons toute une gamme de solutions pensées pour répondre à vos besoins.