icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Les 9 questions à se poser avant d’aménager ses combles

Votre logement possède des combles ? Une particularité qui peut se transformer en espace de vie supplémentaire bourré de charme et participer à une meilleure performance énergétique de votre logement. Pour bien utiliser cet espace, faisons le point sur les 9 questions-clés à vous poser avant de vous lancer. 

Conseils pour aménager des combles

Place à quelques considérations techniques avant d’aménager ses combles…

 

Inclinaison de la pente, hauteur sous plafond : mes combles sont-ils aménageables ?

 

Une question qui est en effet un prérequis indispensable. La première étape consiste à vérifier que la pente du toit et la hauteur sous plafond dégagent un espace suffisant pour être habitable. On considère généralement que des combles sont aménageables lorsque la pente est supérieure à 35°. En deçà, il vous faudra envisager des travaux plus contraignants pour modifier votre charpente. Cependant, la surface habitable dépend en réalité largement de la hauteur en pied de pente (au niveau de la jonction entre la toiture et le plancher) dont vous disposez. Par exemple, si la hauteur du pied de pente est déjà de 1,2 m, alors même une faible pente de toit peut permettre un aménagement de combles intéressant.  
Enfin, quelle que soit la situation, assurez-vous bien que la surface créée possède une hauteur sous-plafond d’au-moins 1m80 pour que celle-ci soit considérée comme habitable.

 

Ma charpente permet-elle ce projet d’aménagement ?

 

La nature elle-même de votre charpente est fondamentale :

  • si votre charpente est dite traditionnelle, elle offre en général un espace apte à l’aménagement ;
  • si votre charpente est dite industrielle, tout dépend du type de fermettes utilisé. Si celles-ci ont été prévues pour un aménagement de combles (forme en "A"), il n'y aura certainement aucun problème. Sinon, il faudra reprendre la toiture - et en profiter au passage pour isoler en sarking - et/ou surélever.

 

Et le plancher dans tout ça ?

 

Excellente question ! Le plancher des combles doit être suffisamment porteur pour pouvoir supporter le poids de l’aménagement : matériaux d’isolation, cloisons, ameublement… Il sera peut-être nécessaire de le renforcer, sans oublier la sous-couche acoustique, placée sous le revêtement de sol, qui vous garantira le meilleur confort phonique possible.

 

Qui dit combles agréables dit isolation performante… Comment s’en assurer ?

 

La quadrature du cercle lorsque l’on aménage des combles : s’assurer qu’il y fera chaud en hiver et frais en été ! Une seule solution, se donner les moyens d’une isolation optimale, qui améliorera la performance énergétique globale de votre logement. Deux options s’offrent à vous :

 

  • l’isolation par l’intérieur (ITI). C’est la solution la plus courante avec une toiture en bon état. Elle est plus facile à mettre en œuvre mais possède l’inconvénient de réduire légèrement le volume de l’espace.
  • l’isolation par l’extérieur (ITE). Cette option demande plus de travaux et un budget conséquent, mais elle permet d’optimiser fortement ce dernier si vous devez reprendre votre toiture. A la clé, une isolation optimale du toit, et la conservation de tout votre espace habitable, ainsi que celle des éléments apparents de votre charpente.

 

> Besoin de plus de précisions ? Comparez les solutions ITI et ITE

 

 

Ai-je assez de lumière naturelle dans mes combles ? 

 

On estime que pour un éclairement suffisant, la surface vitrée doit correspondre à 1/6ème de la surface habitable minimum. Vos combles gagneront toujours à profiter de plus de lumière naturelle ! 

 

Aménager des combles : la question de la lumière

 

Lucarnes, Velux, verrières… à vous de choisir selon vos goûts, votre budget et la configuration de votre charpente. Attention cependant ! Vous devez respecter la réglementation en vigueur concernant les vis-à-vis : 1m90 en vue directe, 60 cm en vue oblique.

 

Pourrais-je installer un escalier ?

 

Avoir des combles, c’est bien, mais encore faut-il pouvoir y accéder ! Installer un escalier nécessite de créer une ouverture dans le plancher dans la partie la plus haute sous combles, mais aussi de prévoir un espace qui va grignoter votre surface habitable. Il faut donc anticiper sa conception en fonction de paramètres comme la hauteur de sol à sol, la taille de l’ouverture, la raideur de l’escalier ou encore le recul disponible.

 

 

On n’y pense souvent pas assez tôt : les obligations réglementaires !

 

Y a-t-il des démarches à effectuer au préalable ?

 

La réponse est oui ! Voici les principaux interlocuteurs à contacter :

 

  • Votre mairie : renseignez-vous sur le plan d’urbanisme local et sur la nécessité de demander un permis de construire ou une autorisation de travaux. Par exemple, si vous créez une surface habitable de moins de 20 m² (40 m² si la commune est dotée d’un Plan Local d’Urbanisme) ou que vous réalisez des ouvertures, vous devrez déposer une demande d'autorisation de travaux. Si la surface habitable créée est supérieure à 20 m² (40 m² si la commune est dotée d’un PLU), ou si vous habitez à moins de 500 m d’un site historique et que vous modifiez l’aspect de votre toiture ou de vos ouvertures, il vous faudra un permis de construire.

 

  • Le recours à un architecte est obligatoire lorsque la surface habitable totale de votre maison dépasse 150 m² après aménagement des combles. 

 

  • Les impôts : vous devez leur déclarer l’augmentation de votre surface habitable dans les 90 jours qui suivent la réalisation des travaux. En effet, ce changement peut impacter votre taxe d’habitation et votre taxe foncière.

 

  • Votre assureur : indiquez ce changement à votre assurance pour une mise à jour de votre contrat.
Bon à savoir ! La Réglementation Thermique (RT) 2012 impose le respect de certaines exigences dans le cadre de projets d’extension, dont fait partie l’aménagement de combles. > En savoir plus

 

Mes voisins ont-ils leur mot à dire ?

 

Affirmatif ! Même si votre aménagement respecte les réglementations en vigueur, vos chers voisins possèdent un droit de recours. Ils ont 2 mois à compter de la date d’affichage du permis de construire ou de l’autorisation de travaux pour les contester. Si vous habitez dans une copropriété, n’oubliez pas d’en parler à votre syndic.

 

 

Et le budget dans tout ça ?

 

A combien évaluer le montant de mes travaux d’aménagement ?

 

Le coût de vos travaux d’aménagement peut vite grimper si vous touchez à la toiture. Pour un aménagement « modéré », avec isolation de la toiture par l’intérieur et aucune intervention sur la toiture, comptez entre 400 à 600 € par m² de plancher créé. A rajouter : les travaux de raccordement, le rajout éventuel d’un escalier, le mode de chauffage…
Dans le cas d’un aménagement de combles impliquant la surélévation de la toiture et la création d’une pièce d’eau (par exemple, 3 chambres et une salle de bains), partez sur un coût compris entre 1 200 et 1 500 € du m².

Vous pouvez bénéficier d’aides et de crédits d’impôts pour réaliser vos travaux dans certaines conditions, si ceux-ci participent à une meilleure performance énergétique. Crédit d’impôt Transition Energétique, Certificats d’Economies d’Energie, TVA à 5,5 % sur les lots énergétiques : ne passez pas à côté des outils à votre disposition ! > Le point sur les aides

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est le premier site français à proposer une mise en relation de qualité avec les meilleurs professionnels du bâtiment. Nous mettons pour vous à portée de clic une grande variété d’experts indépendants et spécialistes dans leur domaine.

Et nous vous aidons à sélectionner le profil d’artisan qui correspond le mieux à vos besoins !