icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Faire pousser un mur végétal chez soi : mode d’emploi

Décoratif, zen et design, le mur végétal permet de créer un véritable havre de paix et d’ajouter une petite touche verte à votre logement. C’est le juste milieu entre les plantes en pot et la végétation d’un jardin. Son installation et son entretien sont à la portée de tous, à condition de connaître certaines règles d’or. 

Faites pousser un mur végétal chez vous

Intérieur ou extérieur : quel endroit privilégier ?

 

  • Dedans, au chaud

 

Le mur végétal peut être installé presque partout dans la maison : salon ou salle à manger mais aussi salle de bains, cuisine ou chambre. Contrairement aux idées reçues, la quantité de CO2 dégagé par les plantes la nuit est minime. Il faut simplement éviter le soleil direct, qui pourrait brûler les plantes, et la proximité des sources de chaleur (cheminée, radiateur). Evitez également les espaces de circulation, comme les couloirs, car les plantes ont besoin d’espace, et vous risqueriez de les abîmer en passant.

 

Vous pouvez même installer votre mur végétal dans une pièce peu lumineuse. Il faudra juste prévoir un éclairage suffisant. Dans tous les cas ou presque – sauf pour une pièce sous verrière par exemple – un éclairage artificiel adapté sera nécessaire pour assurer la bonne croissance des plantes.

 

Concernant l’emplacement et la taille du mur végétal dans la maison, tout est une question de goût et d’effet recherché. Mais sachez que le mur végétal attire l’œil et devient un élément de déco à part entière. Tenez-en compte dans l’aménagement de votre pièce, ne le collez pas à des meubles, et profitez d’un grand mur inoccupé par exemple.

 

Le mur végétal à l’intérieur : dans la salle à manger

 

 

  • Dehors, au grand air

 

Concernant le mur végétal extérieur, ses utilisations sont nombreuses : il pourra servir à cacher un mur disgracieux, à améliorer son isolation thermique ou phonique, à mettre en valeur votre façade, à créer une petite oasis de verdure sur un balcon… Tout est possible ! Le principal critère à prendre en compte est l’exposition du mur, qui déterminera le choix des plantes, et sa hauteur (plus le mur est haut, plus son entretien s’avère difficile).

 

Le mur végétal à l’extérieur : sur la façade

 

 

La culture et les techniques de pose : jouer les jardiniers en herbe

 

Une fois que vous avez choisi l’endroit où vous souhaitez installer votre mur végétal, sachez que vous avez le choix entre deux grands modes de culture. Tout d’abord la culture hydroponique, c’est-à-dire sur un substrat inerte, comme les fibres de coco, les billes d’argile, la laine de roche, la pouzzolane… Sinon, vous pouvez opter pour la culture classique, sur un support vivant tels que les tourbes, le compost, les argiles. De manière générale, le premier système est préférable en intérieur, car il retient mieux l’humidité.

 

Concernant la pose du mur végétal, il existe plusieurs techniques très différentes. Pour l’extérieur, vous pouvez par exemple opter pour la méthode GreenWall, qui consiste à empiler des cages remplies de sphaigne (un genre de mousse végétale). Pour l’intérieur, la plus pratique et durable est la méthode dite « Patrick Blanc » (du nom de son inventeur). Les plantes sont insérées dans un feutre horticole (support végétal inerte et imputrescible, fabriqué à partir de fibres textiles agglomérées), lui-même posé sur une armature fixée sur des panneaux de pvc expansé. Un système d’irrigation est bien sûr nécessaire pour permettre un arrosage régulier des plantes.

 

Concernant les plantes, vous les sélectionnerez en fonction de l’exposition de votre mur, que ce soit en intérieur ou en extérieur. Préférez les plantes résistantes et de petite taille, qui ne poussent pas trop vite, pour limiter l’entretien. N’oubliez pas que, une fois les plantes fixées au mur, vous ne pourrez plus les déplacer au gré des saisons ni de vos envies, comme vous pourriez le faire avec des plantes vertes en pot.

 

> Pour ne pas vous tromper, n’hésitez pas à faire appel à un jardinier expert en mur végétalisé 

 

Le mur végétal : culture et techniques de pose

 

 

Côté budget : faire le tour des coûts

 

Comptez entre 500 et 1000 € le m² tout compris. Cette fourchette est assez large car les prix varient fortement en fonction de la technique choisie, du système d’arrosage, etc. Sachez que le prix au m² est dégressif : plus la surface de votre mur est grande, plus le coût au m² carré sera bas, car le prix des différents équipements – comme la pompe – sera mieux réparti. Ajoutez à cela le prix de l’eau : environ 6 € par an pour un mur végétal en circuit fermé avec pompe. Enfin, pensez au prix de l’électricité, variable en fonction de l’éclairage sélectionné.

 

 

Et pour l’entretien : besoin d’avoir la main verte ?

 

Une fois installé, le mur végétal demande un peu plus d’attention que de simples plantes en pots. Il faut enlever les feuilles sèches et les mauvaises herbes, nettoyer régulièrement les plantes, voire en retirer et en remplacer certaines. La surveillance de l’éclairage et du système d’arrosage est également nécessaire pour garantir la durée de vie des plantes et donc du mur végétal.

 

Vous avez toutes les cartes en main pour vous lancer dans la mise en place d’un mur végétal. Petit plus, l’agréable sensation de l’avoir installé vous-même. Il n’y a plus qu’à !

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est le premier site français à proposer une mise en relation de qualité avec les meilleurs professionnels du bâtiment. Nous mettons pour vous à portée de clic une grande variété d’experts indépendants et spécialistes dans leur domaine.

Et nous vous aidons à sélectionner le profil d’artisan qui correspond le mieux à vos besoins !