icon-information icon-document icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-add-picture icon-check-contour icon-search
Le

Pour profiter de votre jardin, au chaud… même en plein hiver !

Jardin d’hiver, véranda, orangerie… la verrière extérieure se décline au gré de vos envies ! Quelle que soit l’option choisie, elle offre à votre maison un caractère singulier et vous permet de profiter des atouts de votre jardin, tout en restant au chaud, à l’intérieur. Pour quel type de verrière opterez-vous ? On fait le tour des possibilités.

Jardin d’hiver, l’ancêtre des verrières extérieures

La grande famille des verrières extérieures

 

Le jardin d’hiver : pour laisser entrer la verdure à l’intérieur

 

Ancêtre de tous les types de verrières extérieures que nous connaissons aujourd’hui, le jardin d’hiver est apparu au XIXe siècle, sous forme d’une armature métallique habillée de grandes vitres. Son objectif : protéger les plantes et autres fleurs qui ne supportent pas le froid et le gel durant l’hiver. D’où son nom ! C’est un véritable espace « jardin pendant l’hiver », une sorte de protection pour vos pousses, jeunes et moins jeunes. Et elles vous diront merci !

 

En termes de construction, le jardin d’hiver originel se présente comme l’extension vitrée d’une maison, souvent adossée à celle-ci.

 

Pour les plus aventuriers qui rêvent de destinations exotiques ou tout simplement pour ceux qui ont la main verte, transformez votre jardin d’hiver en véritable forêt tropicale !

 

Jardin d’hiver pour laisser entrer la verdure

 

La véranda : pour créer un espace de vie supplémentaire

 

L’usage traditionnel du jardin d’hiver a évolué au cours du temps. En détournant l’objectif premier du jardin d’hiver, cette construction vitrée est devenue, petit à petit, une pièce à vivre supplémentaire de la maison, et non plus un jardin intérieur. Au cours du XXe siècle, alors qu’il est utilisé pour prendre le thé avec ses amis, le jardin d’hiver bascule ainsi vers… la véranda ! Celle-ci est donc aujourd’hui un prolongement de la maison existante, toujours adossée à celle-ci.

 

> Vous voulez construire une véranda ? Posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer.

 

La serre : pour disposer d’un espace tout en verre et tout en indépendance

 

À ne pas confondre avec le jardin d’hiver, la serre est une construction de jardin totalement indépendante et isolée de la maison principale.

 

Elle peut être d’ailleurs parfaitement close et est en général destinée à la production agricole. Son rôle est d’accélérer la croissance des plantes et surtout de les protéger des aléas du temps. Bien entendu, une serre n’a pas qu’une fonctionnalité pratique. Toute en verre (sauf une très fine structure métallique), elle peut aussi avoir un rôle esthétique et accueillir des plantes piquant la curiosité de vos invités.

 

La serre, verrière extérieure indépendante

 

L’orangerie : pour abriter vos végétaux dans un bâtiment indépendant

 

Comme son nom le laisse deviner, l’orangerie abrite, pendant la mauvaise saison, des agrumes (ou d’autres végétaux craignant le froid) plantés dans des bacs ou des pots. Généralement dotée de hauts plafonds, elle permet d’accueillir en son sein des plantes d’envergure, comme le palmier. La hauteur des plafonds facilite aussi une bonne régulation thermique. Toujours orientée vers le sud, l’orangerie bénéficie du peu de chaleur de l’hiver et sera à l’abri des rayons les plus chauds de l’été.

 

La grande différence avec ses cousines : c’est un bâtiment indépendant, clos, en briques ou en pierres, avec des arcades vitrées sur une des faces. Ces ouvertures vitrées sont de grandes fenêtres ou portes fenêtres, allant du sol au plafond, ou presque.

 

L’orangerie, pour garder vos plantes à l’abri

 

 

Les caractéristiques techniques des verrières extérieures

 

Jardin d’hiver traditionnel pour vos plantes, véranda comme pièce à vivre additionnelle ou serre indépendante… dans tous les cas, voici les aspects à prendre en considération avant de vous lancer dans le projet de construction.

 

La structure : 2 traditionnelles et 2 nouvelles

 

Pour la structure de votre verrière extérieure, vous avez le choix entre quatre matériaux.

 

Dans la grande majorité des cas, la structure est en aluminium. C’est un matériau à la fois léger et très résistant, qui peut supporter facilement le poids de vitrages de très grandes dimensions. Il ne craint pas les intempéries et ne demande aucun entretien. Enfin, il présente l’avantage d’être beaucoup moins cher que son concurrent direct : l’acier.

 

L’aluminium, le matériau classique des vérandas

 

Quand on parle du loup : l’acier est le matériau des verrières à l’ancienne, avec volutes et arabesques. Résistant, il permet de réaliser des structures fines et travaillées. Point noir : il avait tendance à rouiller. Cependant, grâce à de nouveaux traitements anti-intempéries (comme le sablage ou la métallisation) et aux nouvelles peintures, cet inconvénient est aujourd’hui minimisé. C’est le grand retour du charme à l’ancienne !

 

Un jardin d’hiver à l’ancienne en acier

 

Dernière option, plus rarement utilisée : le bois. Il a l’avantage d’être durable (à condition de choisir l’essence adéquate, comme le teck). Mais il nécessite un entretien régulier (peinture ou lasure), à renouveler tous les deux ou trois ans.

 

Matériau original de jardin d’hiver : le bois

 

La brique ou la pierre : ces matériaux reviennent à l’orangerie ! Cette verrière extérieure est la seule à ne pas présenter une dominante de verre dans sa construction.

 

Le vitrage : pour être au clair

 

Côté vitrages, ils doivent être doubles si vous vous tournez vers une verrière extérieure, afin d’assurer à la fois la solidité et l’isolation thermique et phonique de la verrière. Il existe également des options supplémentaires pour améliorer le confort et la sécurité de la pièce, à choisir en fonction de son orientation, du climat et de votre budget.

 

  • Pour vous assurer un confort thermique, le double vitrage à isolation thermique renforcé (ITR) est idéal. L’hiver, il retient la chaleur tout en laissant entrer le soleil. À l’inverse, l’été, le vitrage à contrôle solaire empêche la chaleur de s’accumuler dans la pièce grâce à un film qui reflète le rayonnement solaire.

 

  • Le choix d’un verre feuilleté permet d’augmenter la sécurité de la verrière. En cas de bris (tentative d’effraction par exemple), les morceaux de verre restent en place. C’est le petit plus sécurité pour votre jardin d’hiver ou véranda puisqu’il ou elle peut donner directement accès à l’intérieur de votre maison !

 

  • Enfin, pour un nettoyage facile, il existe aussi des vitrages autonettoyants : sous l’effet du rayonnement solaire, les poussières sont décomposées, avant d’être évacuées par la pluie. Plus besoin d’appréhender le nettoyage de vos vitres, grand format de surcroit !

 

Le petit plus : les verres de dernières générations à double vitrage chauffant permettent de maintenir la température choisie pour vous ou vos plantes, grâce à leurs performances énergétiques.

 

L’orientation : à mi-chemin entre luminosité et température

 

Le confort de votre verrière extérieure dépendra en grande partie de son orientation. D’où l’importance de ne pas négliger ce point lors de la préparation de votre projet (même s’il n’est pas toujours possible d’avoir une grande latitude sur cette orientation).

 

Ainsi, une verrière orientée au nord ne recevra jamais les rayons du soleil, la pièce sera donc froide. À l’inverse, si elle est orientée plein ouest, elle emmagasinera la chaleur tout au long de la journée. Et vous risquez d’avoir trop chaud….

 

Alors quelle est la meilleure option ? Si vous habitez dans une région tempérée, l’orientation sud ou sud-ouest est idéale pour assurer un ensoleillement maîtrisé. Si vous habitez dans le Sud en revanche, privilégiez l’orientation est ou sud-est pour que votre verrière reste fraîche et agréable à vivre tout au long de la journée, même quand la température extérieure grimpe.

 

N’oubliez pas que les ouvertures de l’orangerie sont toujours orientées plein sud !

 

L’aménagement de la véranda : et la déco dans tout cela ?

 

La serre, l’orangerie et le jardin d’hiver servent à vos plantes. Reste la véranda, qui vous permet de profiter de sa luminosité, de son côté léger et aérien. Optimisez cette ambiance en évitant la décoration trop chargée, les meubles lourds, les couleurs foncées… Privilégiez au contraire les couleurs claires, les formes épurées, les lignes légères… afin de créer une atmosphère cosy et apaisante !

 

Vous l’aurez compris, la verrière extérieure présente aujourd’hui de nombreuses déclinaisons. Elle peut vous offrir lumière et esthétisme et vous apporter un espace adapté si vous avez la main verte. Pour être bien accompagné dans votre projet, faites appel à un pro de votre région.

 

 

Articles populaires

Newsletter

Pour recevoir notre newsletter, confiez-nous votre adresse email !

Votre adresse e-mail est communiquée uniquement à HOMLY YOU pour recevoir la newsletter HOMLY MAG. Conformément aux dispositions de la loi « Informatique et Libertés », vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, de suppression et d’opposition sur les données personnelles vous concernant que vous pouvez exercer en envoyant un e-mail à : service@homly-you.com

À propos d’Homly You
À propos d’Homly You

Homly You est le premier site français à proposer une mise en relation de qualité avec les meilleurs professionnels du bâtiment. Nous mettons pour vous à portée de clic une grande variété d’experts indépendants et spécialistes dans leur domaine.

Et nous vous aidons à sélectionner le profil d’artisan qui correspond le mieux à vos besoins !