icon-information icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-googleplus icon-linkedin icon-document icon-download icon-search icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-check-contour icon-circle-arrow-left icon-circle-arrow-right
3000 artisans qualifiés en France
36 conseillers à votre service
Respect de vos données personnelles Respect de vos données
Gratuit et sans engagement

Je définis mon projet de travaux

Un conseiller me rappelle

Des artisans qualifiés me contactent sous 48h

Je reçois jusqu'à 4 devis détaillés

Ils ont testé


Aujourd’hui, il est rare de trouver des murs non porteurs en maçonnerie. Les cloisons de distribution ou de doublage sont généralement réalisées en plaques de plâtre. On construit par contre les murs porteurs intérieurs le plus généralement en maçonnerie et la construction des murs porteurs en maçonnerie (qu’ils soient intérieurs – on parle également de murs de refend – ou de façade) est soumise  des règles liées à :

 

  • la stabilité mécanique des murs porteurs;
  • l’étanchéité à la pluie pour les murs de façade ;
  • la satisfaction aux exigences thermiques et acoustique ;
  • la tenue au feu de la paroi ;

 

Le point sur les règles fondamentales de la construction d’un mur porteur intérieur en maçonnerie dans ce dossier !

 

Si le recours à un professionnel n’est pas obligatoire, il est fortement recommandé pour assurer la sécurité des occupants et la pérennité des constructions.

 

 

 

 

Quel matériau pour construire un mur porteur intérieur ?

 

Pour construire un mur porteur en maçonnerie, on peut utiliser différents matériaux :

 

  • les blocs en béton de granulats courants et légers (incluant les blocs de coffrage) ;

 

  • les briques de terre cuite (pleines ou incluant des blocs de coffrage) ;

 

  • les blocs en béton cellulaire autoclavé ;

 

  • la pierre naturelle ;

 

  • le béton armé.

 

 

Le mur porteur intérieur, colonne vertébrale de la construction

 

Il est recommandé de confier la construction d’un mur porteur intérieur à un professionnel. En effet, ce type de réalisation implique un certain nombre de points de vigilance qui vont déterminer la solidité du bâtiment à long terme, prévenant non seulement les affaissements, mais aussi les fissurations.

 

La construction des murs porteurs intérieurs commence par le calcul des descentes de charge en prenant en compte les poids de la structure, du toit aux fondations, en suivant la gravité. Une vigilance particulière sera adoptée si des murs porteurs ne sont pas alignés avec ceux de l’étage inférieur, auquel cas des poutres renforcées seront intégrées au plancher. Faire appel à un professionnel permet notamment de faire intervenir un logiciel d’architecture 3D pour calculer les charges portées.

 

 

 

Les fondations d’un bâtiment doivent toujours être renforcées au niveau des murs de refend, ce qui rend l’ouvrage très complexe dans le cas d’une rénovation. Pour garantir l’assise, des semelles de fondation sont généralement placées sous la dalle à l’emplacement de construction des murs porteurs intérieurs.

 

L’assise est ensuite complétée par un ferraillage sur la partie haute du mur porteur intérieur, le scellant avec les murs de façade.  C’est ce qu’on appelle le chaînage horizontal : les chaînages horizontaux se trouvent au niveau de chaque plancher ainsi qu’en couronnement de la construction. Ils permettent d’assurer une stabilité en ceinturant l’ensemble du bâtiment au niveau de chaque plancher. Ils permettent de plus d’assurer une bonne répartition des contraintes entre les étages supérieurs et l’étage directement inférieur, en reliant les murs de façades entre eux et aux murs de refend.

 

Il est possible de construire un mur porteur intérieur avec des ouvertures. Dans ce cas, on posera un linteau (ou une poutre) au-dessus, dans le but de renforcer la structure. 

L’un des problèmes majeurs des constructions se trouve au niveau de l’interface entre les murs et le sol. En effet, le sol, élément humide par nature, contient une quantité non négligeable d’eau, qui s’infiltre par phénomène de capillarité au sein des murs, pouvant fragiliser leur structure et entrainer l’apparition d’humidité dans les locaux abrités.

Il faut donc protéger la structure des murs porteurs qui sont en contact avec le sol contre les remontées d’eau : pour cela on utilise des coupures de capillarité.

 

Construire un mur, c’est se protéger des bruits extérieurs et du climat, mais aussi respecter une réglementation acoustique et thermique.

 

Depuis 2011, chaque paroi d’une construction neuve, dont les murs de façade et de refend dans le cas d’une construction mitoyenne, doit respecter des seuils de décibels.

 

Côté thermique, la réglementation impose aussi l’isolation des murs.

 

L’isolation des murs de façade peut se faire par l’extérieur ou par l’intérieur. Dans le cas d’une isolation par l’extérieur le mur de refend n’a pas besoin d’isolation thermique.

Par contre dans le cas d’une isolation thermique par l’intérieur, il faut traiter la jonction entre les murs porteurs intérieurs et les parois extérieurs pour éviter les ponts thermiques. Pour cela on utilise des rupteurs de ponts qui assurent la liaison mécanique tout en supprimant les flux de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur.

 

On l’a vu, construire un mur porteur intérieur ne s’improvise pas ! Et passer par un artisan dûment assuré en décennale vous garantira la sérénité en cas d’éventuelles malfaçons et facilitera la vente ultérieure de votre bien.

 

 

 

 

Les obligations légales 

 

Dans le cas d’une rénovation, les modifications survenant à l’intérieur d’une maison individuelle ne sont soumises à aucune déclaration particulière en mairie (à l’exception des travaux d’agrandissement de la surface habitable).

 

En cela, les murs porteurs intérieurs se distinguent des murs de façade, pour lesquels tous les travaux doivent faire l’objet d’une déclaration de travaux voire d’un permis de construire dès lors que la structure du bâtiment est altérée.

 

Dans les copropriétés, toute modification des murs porteurs doit avoir été soumise au vote et à l’approbation du syndicat.

Les murs porteurs intérieurs doivent présenter une épaisseur minimale de 15 cm (contre 20 cm pour les murs de façade).

 

 

 

 

Comment réussir la construction de son mur porteur intérieur en faisant appel à un professionnel

 

Il est fortement recommandé de faire appel à une entreprise de construction spécialisée en maçonnerie pour tous les travaux qui modifient la structure du bâtiment. En plus d’un architecte, le mieux est de solliciter une entreprise qui dispose de son propre bureau d’étude, voire d’un ingénieur en stabilité pour les calculs de charge les plus complexes.

 

En effet, la construction des murs porteurs est considérée comme du gros œuvre, et doit être planifiée dès les fondations de la maison pour la sécurité et la pérennité de l’ouvrage. En rénovation, la création de nouveaux murs porteurs intervient généralement lorsque l’on modifie la structure du bâtiment, et là aussi, le calcul de charge est un passage obligé.

 

Faire appel à un professionnel vous permet de bénéficier de cette expertise, mais aussi d’un matériel avancé (bétonnière, niveau laser, logiciels 3D…) et des assurances professionnelles (assurance décennale). De votre côté, en tant que maitre d’ouvrage, n’oubliez pas de souscrire une assurance dommage ouvrage.

 

Homly You vous propose de contacter des professionnels de la réalisation de murs porteurs, en obtenant plusieurs devis gratuits auprès d’entreprises de construction dans votre région.

 

 

 

 

Vous cherchez un artisan pour construire un mur porteur intérieur ?

Nos pros proposent d’autres services susceptibles de vous intéresser :

Ils parlent de nous