icon-information icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-googleplus icon-linkedin icon-document icon-download icon-search icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-check-contour icon-circle-arrow-left icon-circle-arrow-right
3000 artisans qualifiés en France
36 conseillers à votre service
Respect de vos données personnelles
Gratuit et sans engagement
3000 artisans qualifiés en France
36 conseillers à votre service
Gratuit et sans engagement
Respect de vos données
3000 artisans qualifiés en France
Gratuit et sans engagement
36 conseillers à votre service
Respect de vos données

Je définis mon projet de travaux

Un conseiller me rappelle

Des artisans qualifiés me contactent sous 48h

Je reçois jusqu'à 4 devis détaillés

Ils ont testé


Ballon d'eau chaude stéatite, chauffe-eau thermodynamique... Homly You vous aide à trouver les meilleurs plombiers, près de chez vous, pour installer le système d'eau chaude sanitaire qui correspond à vos besoins. Pour obtenir gratuitement jusqu’à 4 devis, complétez notre formulaire !

 

Le ballon d’eau chaude est un type de ballon dédié à la production d’eau sanitaire (pour la douche et les robinets). On l’appelle aussi un cumulus.

 

Il existe des ballons d’eau chaude sanitaire électrique, thermodynamiques, hydraulique (sur chaudière gaz, fioul, bois, …), solaires.

 

Qu’il propose une capacité de 100, 200 ou 300L, le ballon d’eau chaude est de plus ou moins grande taille, celle-ci étant dimensionnée sur le nombre d’utilisateur et la façon de produire de l’eau chaude (électrique ou chaudière et/ou solaire). On compte en général 50L de capacité par personne dans le logement. 

Le principal avantage d'un ballon d'eau chaude est qu'il permet de limiter la puissance nécessaire pour produire l’eau chaude lorsque l’on ouvre le robinet : un ballon électrique de 200L a une puissance entre 1,2kW et 2kW alors qu’il faudrait un chauffe eau instantané de 20kW pour produire la même quantité d’eau chaude (ce qui impliquerait un abonnement électrique de forte puissance très cher). Autre avantage, pour le ballon électrique : il permet de chauffer l’eau pendant les heures creuses (moins chères).  

 

Son installation est une phase décisive de vos travaux, que ce soit pour le confort thermique de votre famille ou pour les économies d’énergies (et d’argent). Qu’on opte pour un chauffe-eau thermodynamique ou un modèle plus classique, il est donc recommandé de faire appel à un pro (via Homly You par exemple !) pour bien choisir votre modèle de chauffe-eau et réussir toutes les étapes de la pose.

 

 

Le chauffe-eau thermodynamique, pour les économies d’énergie

 

Depuis la nouvelle réglementation thermique de 2012 (RT 2012), le chauffe-eau thermodynamique est plus populaire que jamais. Pas étonnant lorsqu’on sait qu’il permet de réaliser d’importantes économies d’énergie, réduisant de juqu'à 70% les frais d’électricité par rapport à un ballon d’eau chaude classique ! Son installation est également encouragée par des crédits d’impôts et des subventions.

 

Le chauffe-eau thermodynamique fonctionne sur le même principe que la pompe à chaleur aérothermique. Il utilise les calories contenues dans l’air ambiant comme source d’énergie, divisant la consommation par 2 ou 3. Demandez conseil à un plombier-chauffagiste professionnel pour optimiser votre consommation à l’aide de ce chauffe-eau dernière génération.

 

 

Les points clés de l’installation du ballon d’eau chaude

 

Pour réussir l’installation de votre chauffe-eau thermodynamique ou classique, il faut être particulièrement vigilant sur les points suivants :

 

Votre ballon d’eau chaude devra se trouver au milieu d’un espace libre, sans être trop loin des différents points de distribution (douche, robinets). 

 

Pour fonctionner correctement, un chauffe-eau thermodynamique a besoin d’un volume suffisant d’air à pomper. La pièce doit compter au moins 10m² d’espace au sol (à moduler selon sa capacité).

 

Concernant l'emplacement de votre chauffe-eau : 

 

  • S'il s'agit d'un ballon normal ou d'un ballon thermodynamique sur air extrait, il devra être placé idéalement dans le volume chauffé du logement. Attentionn, si le ballon est thermodynamique sur air extrait, il faut prévoir le raccordement avec les gaines de ventilation.

 

  • Par contre, si vous optez pour un ballon thermodynamique sur air ambiant, il ne faudra surtout pas le placer dans le volume chauffé (car il utiliserait la chaleur de votre logement !), mais au contraire dans un local non chauffé de la maison (garage, sous sol, combles, … ). Point important à noter, votre ballon thermodynamique sur air ambiant va alors fortement refroidir ce volume et donc augmenter les déperditions de chauffage, et donc la facture de chauffage ! A bien réflechir car au final, le bilan économique du ballon thermodynamique sur air ambiant sur les consommation peut être dicutable en fonction de la configuration de votre logement.

 

Le ballon est une source de dégâts des eaux très fréquente, surtout avec les modèles bas de gamme (rupture d’un clapet de sécurité, rupture d’un raccord, rupture de la cuve elle-même à cause de la corrosion, ….)! En appartement ou en étage dans une maison, il est préférable de réaliser un petit local dédié avec un bac de récupération sous le ballon qui est lui-même raccorder à une évacuation… 

Une fois plein, un ballon de 300 litres représente un poids considérable…

 

La fixation au mur doit faire l’objet d’une vigilance extrême en ce qui concerne la nature des murs maçonnés, surtout s’ils intègrent du plâtre ou un doublage isolant. Choisissez le mode de fixation en fonction de la résistance du mur, et de sa capacité à fixer les chevilles. Par exemple, en cas de doublage isolant, les vis devront s’enfoncer bien au-delà de la première couche pour s’encastrer convenablement dans le mur.

 

Globalement, il est préférable de poser le ballon sur un support au sol, bien moins risqué… Il existe des supports pour quasiment tous les types de ballon.

Le raccordement du chauffe-eau aux canalisations est doit être conforme à certaines règlementations en matière de production d’énergie. L’arrivée d’eau froide doit par exemple intégrer un groupe de sécurité : ce module à visser permet d’assurer la régulation des variations de pression à l’intérieur du ballon et d'éviter les risques d’explosion de la cuve en cas de surchauffe. Le siphon du groupe de sécurité sera ensuite raccordé à un conduit d’évacuation en PVC.

A noter : l'installation d'un vase d’expansion sanitaire n'est pas obligatoire, mais permet de réguler les variations de pression sans perdre d’eau par le groupe de sécurité, ce qui permet des économies d’eau (et donc en euros) à moyen terme. 

 

La sortie d’eau, quant à elle, doit être branchée à un raccord diélectrique : il sert à protéger contre les phénomènes d’électrolyse. Il isole notamment la sortie d’eau chaude des courants électriques responsables de la corrosion.

 

Egalement, la sortie d’eau chaude devra intégrer un kit de sécurité eau chaude. Ce mitigeur thermostatique sert à empêcher la distribution d’eau chaude à plus de 50 degrés, température plancher à atteindre obligatoirement dans le ballon pour tuer les bactéries légionnelles.

Le raccordement au réseau d’électricité est une opération asser simple. Le ballon d’eau chaude dispose généralement de son propre dispositif préférentiel à 30mA, ainsi que d’un disjoncteur différentiel.

Par contre, l’installation électrique doit être conçue pour le raccordement du ballon. Le cas échéant, il vous faudra peut-être faire installer une nouvelle ligne par un électricien.

Une fois l’installation réalisée par un professionnel, il ne vous reste plus qu’à mettre en route votre ballon d’eau chaude ! Rétablissez d’abord la distribution d’eau, en ouvrant la vanne. Ouvrez ensuite un robinet quelconque : cela permet de laisser s’écouler l’air pendant le remplissage du ballon. Une fois que l’eau coule par le robinet, fermez-le. Vous pouvez ensuite enclencher l’électricité du chauffe-eau.

 

 

Quel est le prix d’un chauffe-eau thermodynamique ?

 

Le prix d’un chauffe-eau thermodynamique hors pose se situe entre 1100 € HT et 3300 € HT. Ce prix dépend de la capacité du chauffe-eau et de son niveau de gamme. Compter environ 300€ de main d’œuvre et un prix de 2000€ pour un matériel de bonne qualité. Comparativement à un chauffe-eau gaz ou à un chauffe-eau électrique, son achat revient plus cher mais il permet de faire par la suite des économies d’énergie plus importantes. 

 

 

Faire installer son chauffe-eau thermodynamique ou classique par un pro 

 

La pose d’un chauffe-eau thermodynamique ou classique comprend un raccordement au réseau d’eau et d’électricité, un disjoncteur séparé, le choix d’un espace suffisamment dégagé, des travaux de canalisation… Pour réussir votre installation, faites appel à un plombier professionnel via Homly You ! Il vous assistera dans le choix du meilleur modèle pour obtenir un confort thermique total et réaliser des économies d’énergie à long terme.

 

 

 

Vous cherchez un plombier pour installer votre chauffe-eau ?

Nos artisans proposent d’autres services susceptibles de vous intéresser :

Ils parlent de nous