icon-information icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-googleplus icon-linkedin icon-document icon-download icon-search icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-check-contour icon-circle-arrow-left icon-circle-arrow-right
3000 artisans qualifiés en France
36 conseillers à votre service
Respect de vos données personnelles
Gratuit et sans engagement
3000 artisans qualifiés en France
36 conseillers à votre service
Gratuit et sans engagement
Respect de vos données
3000 artisans qualifiés en France
Gratuit et sans engagement
36 conseillers à votre service
Respect de vos données

Je définis mon projet de travaux

Un conseiller me rappelle

Des artisans qualifiés me contactent sous 48h

Je reçois jusqu'à 4 devis détaillés

Ils ont testé


Vous construisez une maison ou un appartement, ou encore vous rénovez un bien existant, et vous devez installer le réseau de plomberie qui permettra le bon fonctionnement de vos sanitaires ?

 

Aspects techniques, coûts, étapes : on fait pour vous le point sur l'installation de la plomberie dans votre salle de bains !

 

 

Combien coûte une installation de plomberie pour une salle de bains ?

 

Le coût de la plomberie d'une salle de bain varie en fonction des critères suivants :

 

  • les dimensions de votre pièce ;
  • la facilité d'accès à l’arrivée d’eau ;
  • La facilité d’accès au réseau d’évacuation d’eau ;
  • la complexité des sanitaires et autres équipements à mettre en place (une douche à l’italienne supposera une installation de plomberie plus complexe qu’une douche sur bac receveur …) et leur niveau de gamme ;
  • les éventuels travaux de démontage d'anciens équipements.

 

A titre d’exemple, voici quelques ordres de prix pour les interventions que requiert une installation de plomberie dans une salle de bains existante :

 

  • Dépose d'anciens éléments et obturation des évacuations et canalisations existantes : 70 à 200 € par élément

 

  • Rénovation des alimentations en eau froide/chaude et des évacuations : environ 350 à 450€HT. 

 

 

Dans le cas de création d’une pièce d’eau dans une pièce non raccordée, l’installation de la plomberie peut requérir des opérations plus complexes (création de réseaux)… et donc plus coûteuses.

 

 

Un plombier expert saura vous conseiller sur la faisabilité de votre projet, réaliser pour vous un devis complet, et adapté à votre budget et à vos envies. L'intervention d'un professionnel dument assuré est également est un atout contre les risques de dégâts des eaux.

 

Pour trouver des plombiers de confiance et comparer plusieurs devis d’installation de plomberie dans votre salle de bains, c’est ici :

 

 

 

 

Quelles sont les étapes pour réaliser l'installation de sa plomberie ?

 

Pour déterminer l'emplacement des éléments, prenez en compte les aspects pratiques (accessibilité), ainsi que la position des évacuations et canalisations existantes. N'hésitez pas à réaliser un plan à l'échelle de votre salle de bains, en prenant les mesures des éléments et des meubles.

 

Et n’hésitez pas à demander conseil à votre plombier pour évaluer la faisabilité de votre projet !  L’installation d’une douche à l’italienne par exemple n'est pas toujours envisageable, et peut générer un surcout sur le poste plomberie, en fonction de la configuration de votre installation existante.

Le type de tuyau le plus répandu pour réaliser les arrivées d’eau des installations de plomberie en salle de bains reste le tuyau en cuivre. Fiable, solide, sain et durable, sa mise en œuvre suppose des compétences avérées en soudure.

 

Il est peu à peu remplacé par le tuyau PER (mais ce dernier ne se cintre pas et suppose de respecter des températures maximales d'eau), et surtout par la tuyauterie multicouche, qui se cintre à la main et permette de réduire les nuisances sonores mais suppose un outillage et des systèmes de raccords spécifiques.

 

Pour les évacuations d’eau, le matériau le plus utilisé est le tuyau PVC.

 

Les flexibles sont quant à eux utilisés pour les raccords complexes, et l’alimentation en eau des appareils tels que les machines à laver (qui necessitent des flexibles spécifiques pour éviter les dégats des eaux).

L’installation de la plomberie suppose que l’alimentation générale en eau de votre habitation soit coupée.
 

Si vous vivez en copropriété et si la reprise de votre réseau de plomberie suppose de couper l’alimentation générale de l’immeuble, n’oubliez pas de prévenir vos voisins pour qu’ils prennent leur disposition !

 

Une installation de plomberie dans les règles de l’art comprend deux étapes principales qui doivent être parfaitement maitrisées pour éviter toute fuite ou problème d’évacuation qui pourraient causer des dégâts des eaux :

 

  • L'installation des tuyaux d'arrivée d'eau. Ces tuyaux seront en double (eau chaude et froide) pour certains éléments. Cette étape peut demander de percer les murs et/ou le sol.

 

  • L'installation des tuyaux d'évacuation d'eau. Les diamètres des tuyaux, leur positionnement (pente) sont à prévoir et à réaliser avec soin, afin d’assurer la bonne évacuation de l’eau et d’éviter les reflux et l’accumulation de dépôts calcaires dans vos canalisations.

 

Ces éléments mis en place, les sanitaires et équipements pourront y être reliés, pour finaliser l’installation. Là encore, impératifs et normes en vigueur pour chaque type de matériel doivent être suivis scrupuleusement.

 

 

 

Vous cherchez un plombier pour réaliser la plomberie de votre salle de bains ?

Nos artisans proposent d'autre services susceptibles de vous interresser :

Ils parlent de nous