icon-information icon-mail icon-alert icon-arrow-bottom icon-arrow-left icon-arrow-right icon-arrow-up icon-chat icon-check icon-clock icon-close icon-currency icon-dropdown icon-marker icon-phone icon-website icon-question icon-medal icon-star-filled icon-star icon-plain icon-answer icon-reply icon-next icon-prev icon-tools icon-dropdown-menu icon-medal icon-list icon-favourite icon-plus icon-profile icon-project icon-trash icon-play icon-tool icon-youtube icon-facebook icon-twitter icon-googleplus icon-linkedin icon-document icon-download icon-search icon-share-googleplus icon-share-linkedin icon-share-pinterest icon-share-twitter icon-share-facebook icon-share-like icon-check-contour icon-circle-arrow-left icon-circle-arrow-right
3000 artisans qualifiés en France
36 conseillers à votre service
Respect de vos données personnelles Respect de vos données
Gratuit et sans engagement

Je définis mon projet de travaux

Un conseiller me rappelle

Des artisans qualifiés me contactent sous 48h

Je reçois jusqu'à 4 devis détaillés

Ils ont testé


Naturel, le parquet en bois demande des précautions spéciales pour son entretien. Afin de lui redonner un aspect neuf, sain et durable, il est recommandé de le poncer, puis d’appliquer une couche de revêtement, à choisir parmi la cire (de moins en moins utilisée), le vitrifiant ou l’huile. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour réussir l’entretien du parquet en faisant appel aux meilleurs professionnels de votre région.

 

Homly You vous aide à trouver en quelques clics les meilleurs artisans, près de chez vous, pour poncer votre parquet, le vitrifier... Pour obtenir gratuitement jusqu’à 4 devis, précisez dès à présent ce que vous souhaitez réaliser !

 

 

Entretien du parquet en bois : les bonnes pratiques

 

Avant même de poncer, de huiler ou de vitrifier un parquet, son entretien commence au quotidien par quelques mesures de base. Adoptez ces bonnes pratiques : elles vous permettront de préserver l’intégrité de votre parquet pendant de nombreuses années ! 

 

 

C’est bien connu, le parquet n’aime pas l’eau, surtout s’il n’a pas été traité. Evitez de laisser de l’eau en stagnation à sa surface : le contact prolongé avec l’humidité peut faire gonfler les lames et les amener à se déchausser.

 

 

 

La plupart des dommages sur parquet sont provoqués par les rayures des meubles. Pour s’en protéger, il est conseillé d’équiper leurs pieds avec des feutres, surtout pour ceux que l’on déplace souvent (chaises, fauteuils…). Les meubles à roulettes sont plutôt à éviter, sauf si les roues sont en silicone. Attention également aux talons aiguilles, auxquels les parquets peuvent être vulnérables.

 

 

En plus du balai, il est conseillé d’utiliser des lingettes sèches pour le nettoyage ponctuel du parquet. Lorsque vous passez la serpillère, essayez de ne pas trop l’humidifier, et d’utiliser un produit peu chargé en détergent. L’idéal étant de recourir à un savon ou à un shampoing spécial parquet, qui facilite son entretien !

 

 

 

Le ponçage du parquet

 

 

Le ponçage du parquet permet de le mettre à nu avant de recevoir la couche de finition de votre choix, qu’il s’agisse de cire, d’huile ou de vitrifiant. Dans le cas d’un plancher ancien, sali ou endommagé, un ponçage en profondeur va permettre de rénover le parquet en bois en éliminant les tâches, les aspérités et les vieilles couches de revêtement.

 

Pour pouvoir poncer un parquet, les lattes doivent avoir une épaisseur minimale. Trop fins, les parquets stratifiés sont exclus de ce genre de traitement, au contraire des parquets massifs ou contrecollés.

 

Attention toutefois dans le cas de parquets anciens, s’ils ont déjà été poncés à plusieurs reprises : il faut s’assurer que les lames sont encore suffisamment épaisses pour pouvoir être à nouveau poncée.

 

Le ponçage est une méthode d’entretien agressive, qui va rénover un parquet en bois en décapant sa couche protectrice. Il est important de bien choisir la taille de l’abrasif, qui doit être adapté à votre sol et à son état : les gros grains (de taille 40) sont à réserver aux cas extrêmes, alors que les grains fins (taille 120) sont utilisés pour la finition. Entre ces valeurs, le professionnel de l’entretien de parquet saura choisir celle qui se prête le mieux à votre situation. Enfin, si l’efficacité d’une feuille abrasive diminue, il faut la changer.

 

Le ponçage du parquet doit se faire dans le sens des lames (ou en l’absence de pose droite, dans le sens de la lumière). Pour les finitions, on utilisera une bordeuse pour les angles, et un racloir, avant de passer un aspirateur professionnel.

 

Le ponçage est une opération fastidieuse, qui requiert patience et minutie, en plus d’un outillage spécialisé. Faire appel à un professionnel vous assure un travail efficace qui protège l’intégrité du parquet.

 

 

 

Vitrifier son parquet

 

 

Intervenant juste après le ponçage, la vitrification du parquet permet de le protéger des agressions du quotidien, d’en faciliter l’entretien et de lui donner un aspect brillant et neuf. On conseille de vitrifier son parquet à intervalles réguliers, tous les 10 à 15 ans.

 

 

Un vitrifiant pour parquet s’applique en 2 ou 3 couches, juste après avoir poncé et nettoyé le sol. Le produit s’applique au pinceau puis au rouleau spécial parquet, en commençant par les angles et les fenêtres. Le rouleau doit être passé en respectant le sens du bois, jusqu’à recouvrir toute la pièce.

La vitrification d’un parquet suppose de l’avoir au préalable poncé : le prix moyen d’une vitrification de parquet est de 35 € du m² (ponçage inclus).

 

 En termes de vitrification, le savoir-faire d’un professionnel est décisif pour garantir le succès de l’opération.

 

 

 

Huiler son parquet

 

 

Plus cher que la vitrification, l’application d’une huile spéciale parquets permet également de le protéger et de maintenir son aspect chaleureux et authentique, avec une finition mate ou satinée qui s’embellit avec le temps. . Une différence cependant : alors que le vitrifiant propose une couche protectrice, l’huile pénètre le bois en profondeur, pour une action irréversible et durable...mais plus fragile que la vitrification de parquet.

 

L’entretien d’un parquet huilé est également un peu plus complexe que celui d’un parquet vitrifié.

 

Comme la vitrification de parquet, l’huile s’applique après la phase de ponçage, sur un parquet nu et lisse. On utilisera pour cela un pinceau ou un rouleau. Entre les couches d’huile, une monobrosse professionnelle sera utilisée pour le polissage. Le séchage peut durer jusqu’à 48 heures.

 

Quel que soit le revêtement protecteur que vous souhaitez appliquer à votre parquet, faites appel à un professionnel pour assurer l’efficacité totale de l’opération !  Homly You vous propose d’obtenir jusqu’à 4 devis gratuits, dans votre région.

 

 

Vous cherchez un professionnel pour entretenir votre parquet ?

Nos pros proposent d'autres services susceptibles de vous intéresser :

Ils parlent de nous