Phone
Échangeons sur votre projet !
09 72 72 15 90(Appel non surtaxé)

Besoin d’un expert pour vos travaux de porte et fenêtre ?

Définissez votre projet, obtenez plusieurs devis, réalisez vos travaux !

0%

Quel type de travaux souhaitez-vous réaliser ?

Comment ça marche ?

Plus de 3000 professionnels de confiance prêts à réaliser vos travaux

  • 1
    Décrivez rapidement votre besoin ici
  • 2
    Un conseiller vous rappelle sous 48h pour affiner votre demande
  • 3
    Vous recevez jusqu’à 4 contacts de professionnels qualifiés, près de chez vous
  • 4
    Ils vous envoient un devis fiable et détaillé, après visite
  • 5
    Vous choisissez votre entrepreneur en toute confiance

Si vous construisez ou rénovez votre habitat, vous serez amené à devoir poser des portes et des fenêtres. Passerelles entre l’intérieur et l’extérieur, ou moyens de passage entre plusieurs pièces, les portes et les fenêtres sont également des éléments de design qui peuvent mettre en valeur votre décoration.

L’installation de fenêtres

Remplacer ses fenêtres

Accès direct sur l’extérieur, les fenêtres sont indispensables pour rendre les pièces confortables et lumineuses. De leurs caractéristiques – mais aussi de la qualité de leur pose - dépendent également les performances thermiques de votre habitation (et donc vos futures économies d’énergie) et votre confort acoustique.

Matériau, type de pose, choix du vitrage, formalités nécessaires, coût des travaux et aides financières pour alléger la facture de la pose de vos nouvelles fenêtres : on vous dit tout pour choisir en toute sérénité !

Amélioration de l’isolation de votre logement et baisse de vos factures d’énergie, meilleure sécurité, réduction des nuisances sonores provenant de l’extérieur, augmentation de la valeur de votre bien… : les raisons pour faire poser de nouvelles fenêtres sont multiples.

L’opération est d’autant plus intéressante que la pose de nouvelles fenêtres peut vous donner droit à des aides financières (CITE, TVA à taux réduit, et sous conditions : Eco PTZ, aides de l’Anah, de la CAF…), si votre logement a plus de deux ans. Pour cela, il faudra confier la pose à des professionnels en fenêtres labélisés RGE.

En rénovation, la plupart des propriétaires préfèrent faire poser le même type de fenêtres que celles précédemment installées : pour installer un autre type de fenêtres, tel que les baies vitrées, il vous faudra faire retravailler les ouvertures, ce qui implique un chantier plus conséquent et donc plus contraignant. Mais depuis quelques années, les fenêtres classiques ont évolué : des déclinaisons avec système oscillo-battant peuvent venir aisément remplacer vos anciens modèles pour une aération pratique et sécurisée de votre logement. Le coût n'est pas forcément plus élevé que pour les modèles traditionnels, n'hésitez pas à demander plusieurs devis de fenêtres.

On distingue quatre grands types de menuiseries pour les fenêtres : les menuiseries en bois, en PVC, en aluminium, et les fenêtres dites « mixtes ». Petite revue des caractéristiques, avantages et inconvénients de chacun.

La fenêtre en bois : l’alliance du charme et de la performance énergétique

Le bois présente un charme indéniable et les meilleures qualités thermiques. De plus, là où les anciens modèles en bois demandaient un entretien régulier (la condensation sur les fenêtres non régulièrement essuyées entraînant la formation de moisissures sur le bois, ce qui le faisait noircir), les nouveaux modèles sont traités et vernis en usine, ce qui facilite leur entretien et améliore leur durée de vie.

Le choix d’une fenêtre en bois est également le choix de la durabilité, puisqu’elle pourra retrouver sa jeunesse et son éclat avec un léger ponçage et un coup de pinceau.

Niveau budget, le bois est un peu plus cher que le PVC : le prix d’une fenêtre en bois de bonne facture et avec un vitrage performant est d’environ 600 € HT, hors pose.

La fenêtre en PVC : l’isolation au meilleur prix

Le PVC offre de bonnes performances thermiques, et une large gamme en termes de couleurs et de finitions. Vous pourrez par exemple opter pour des fenêtres bicolores, blanches à l’intérieur et présentant un plaxage bois à l’extérieur.

Ne demandant aucun entretien, son plus gros avantage est son prix : comptez 400 € HT hors pose pour une fenêtre PVC blanc, 500 € HT pour du PVC plaxé.

La fenêtre en aluminium : adaptée aux grands formats et aux coulissants

Très résistante aux dégradations, la fenêtre en aluminium se décline dans un large choix de couleurs.

Cependant, son coût relativement élevé (600 € HT hors pose) et ses performances thermiques moyennes la rende moins attractive que les fenêtres PVC ou Bois, sauf si vous souhaitez faire poser des fenêtres coulissantes, de très grand format ou du triple vitrage : dans ces cas, l’aluminium est tout à fait recommandé.

La fenêtre mixte : les avantages de l’aluminium liés aux performances thermique du bois ou du PVC

Haut de gamme, les fenêtres mixtes offrent une très bonne isolation thermique et ne demandent pas d'entretien. Elles se composent d'une menuiserie en bois ou en PVC (intérieur) avec capotage en aluminium (extérieur). Elles sont particulièrement adaptées pour accueillir du triple vitrage, en grand format ou en modèle coulissant.

Vous l’aurez compris, le choix du matériau de la menuiserie conditionnera très fortement le montant de votre devis de fenêtre : c'est un élément incontournable qui doit bien évidement y figurer.

Le choix des vitrages dépend de la région dans laquelle vous habitez et de l’exposition de votre maison.

  • Le triple vitrage est privilégié dans les régions très froides, ou pour les fenêtres exposées au Nord, le double vitrage suffira sur les autres expositions.
  • En cas de fort ensoleillement, d’absence de protections solaires, et de grandes surfaces vitrées (baies vitrées), la mise en œuvre d’un vitrage à contrôle solaire en exposition EST est intéressante pour éviter la surchauffe et avoir un bon confort d’été.
  • Si vous avez des soucis de bruits, portez votre choix sur des vitrages doubles phoniques ou triple.
  • Enfin, si vous avez une problématique de sécurité, il existe des verres feuilletés, dits de sécurité.

S'y retrouver dans les différents coefficients qui caractérisent un vitrage peut être complexe : un professionnel en fenêtres saura vous conseiller et vous proposer les vitrages adaptés à la configuration de votre habitation.

A noter
le vitrage peut avoir un fort impact sur le prix d'une fenêtre (par exemple un triple vitrage coûte en moyenne 20% plus cher qu'un double vitrage) : veillez à ce que le type de vitrage mis en œuvre soit bien indiqué dans vos devis de fenêtres, afin de pouvoir comparer ce qui est comparable !

En fonction de l’état de vos huisseries et de la configuration de vos anciennes fenêtres, il y a deux grandes techniques de pose de celles qui vont venir les remplacer, qui présentent chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

La dépose partielle

Il s’agit d’une rénovation qui conserve le dormant. Cette technique consiste à déposer les ouvrants de la fenêtre sur les parties fixes et à préparer le dormant existant pour qu’il puisse accueillir le dormant rénovation, ainsi que la pose des habillages extérieurs (cornières, plats…).

Le principal avantage de la dépose partielle d’une fenêtre est qu’elle se fait rapidement (entre 2h et une demi-journée) : ce sont de petits travaux. Par contre, on ne traite pas les fuites d’air entre le dormant et la maçonnerie avec ce type de pose. Egalement, il y a une perte de surface vitrée (et donc de luminosité) en raison de l’épaisseur du nouveau dormant « rénovation ».

La dépose totale

Le dormant existant (c’est-à-dire l’intégralité du cadre de la fenêtre) est déposé, le mur en périphérie est retouché, et la pose du nouveau dormant est réalisée « comme une fenêtre neuve », avec un double compri-bande. Si l’ouverture est trop irrégulière, un redressage des appuis et des tableaux doit préalablement être réalisé.

L’installation d’une nouvelle fenêtre en dépose totale permet de traiter efficacement l’étanchéité à l’air et de ne pas perdre en surface vitrée. Par contre, les travaux sont plus impactants que dans le cadre d’une dépose partielle.

Les démarches à effectuer lorsque l’on pose de nouvelles fenêtres

Les démarches varient selon la nature de vos travaux. Si vous changez votre fenêtre à l’identique (taille, couleur, menuiserie, vitrage identique ou plus isolant), vous n’aurez aucune démarche à entreprendre.

Par contre, si vous changez les caractéristiques esthétiques de vos fenêtres et que cela est visible de l’extérieur (suppression des mi-bois par exemple, changement de la couleur des huisseries…), vous devrez faire une déclaration préalable de travaux. N’oubliez pas dans ce cas de consulter le PLU de la commune de votre habitation pour vérifier ce que vous avez le droit de faire !

Les prérequis et points qui doivent figurer sur votre devis de fenêtre pour bénéficier des aides fiscales

Pour bénéficier des aides à la rénovation énergétique, et notamment du CITE et de la TVA à 5,5%, il est essentiel que vous fassiez réaliser la pose de vos nouvelles fenêtres par un professionnel, artisan Reconnu Garant de l’Environnement : n’hésitez pas à demander le justificatif de sa qualification à votre artisan avant de vous engager sur un devis.

Choisir des modèles de fenêtres éligibles

Pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt, vos modèles de fenêtre doivent également être éligibles. La loi fiscale impose deux normes à respecter :

  • Um.Uw <=1,3 W/m2.K et Sw >= 0,30
  • Ou Um.Uw <=1,7 W/m2.K et Sw >= 0,36

Le coefficient Uw, exprimé en W/m2.K, indique la performance thermique d'une fenêtre. Plus il est bas, plus les qualités d’isolation de la fenêtre sont bonnes. Des coefficients thermiques inférieurs à 1,4 W/m2.K sont considérés comme optimaux.

Le coefficient Sw représente quant à lui le facteur solaire. Ce nombre mesure la capacité de votre fenêtre à laisser passer la chaleur du soleil. S’il est élevé, cela signifie que votre fenêtre est efficiente sur ce point.

Comme pour tous les travaux, il est fortement recommandé de comparer plusieurs devis de fenêtres avant de confier votre chantier au professionnel qui prendra en main leur pose.

La pose de portes

Remplacer ses portes

L’importance de la porte n’est pas assez mise en valeur : véritable point de connexion entre vos pièces, la porte est également un équipement de sécurisation et un élément de design qui permet de jouer les contrastes avec vos revêtements. La pose de la porte dépend de votre situation. En rénovation, il est parfois possible de réutiliser les anciens gonds. Si l’huisserie n’est pas en bon état, nous vous conseillons toutefois de poser un nouveau bloc porte, notamment pour une meilleure isolation. Si vous construisez, l’installation du bloc porte doit être prévue en même temps que la pose des murs et avant celle des revêtements de sol.

Pour les portes intérieures, il peut être intéressant de s’orienter vers des portes coulissantes – posées en applique ou à galandage -, qui vous feront gagner des mètres carrés en supprimant les débattements de portes et amélioreront la circulation.

Le choix du matériau de porte dépend du contexte. S’il s’agit d’une porte standard d’intérieur, le bois sapin est la solution la plus courante et la moins chère. Le sapin peut être peint ou revêtu de béton ciré ou de cuir selon vos goûts. Une porte en verre peut également être une alternative pour apporter de la luminosité à une pièce ou agrandir l’espace. Pour la porte d’entrée, le matériau revêt une importance différente. Si le moins cher reste le PVC, une porte en bois massif vous apportera isolation, sécurité et charme. Vous craignez pour vos biens ? Une porte en composite ou une porte blindée sera alors la solution la plus sécurisante.

Porte d’entrée, porte intérieure : pour choisir la solution qui convient le mieux à vos critères esthétiques, pratiques, et budgétaires, n’hésitez pas à demander plusieurs devis auprès de menuisiers qualifiés.

Logo Homly You

Envie de vous faciliter les travaux ?Entrez en relation avec les bons professionnels

JE TROUVE MON PROFESSIONNEL